• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Plus que quelques jours pour profiter de la cité du vitrail à Troyes avant travaux

Troyes, le 22 décembre 2018 / © Tiphaine Le Roux / France 3 Champagne-Ardenne
Troyes, le 22 décembre 2018 / © Tiphaine Le Roux / France 3 Champagne-Ardenne

Une idée de sortie en famille pour ces vacances de Noël. Dans l'Aube, à Troyes, il ne reste plus que quelques jours pour visiter la Cité du vitrail avant sa fermeture pour travaux. Le chantier devrait durer 26 mois.
 

Par FM avec Tiphaine Le Roux

Plus que quelques jours pour admirer les "triomphes de Pétrarque" à la cité du vitrail de Troyes, avant les travaux. Joyau du 16e issu de l'église d'Ervy-le-Châtel, l'œuvre voisine avec d'autres vitraux de différentes époques et notamment une verrière d'un réalisme typiquement XIXe aux couleurs chatoyantes. Ils représentent la création de l'Hôtel Dieu à Troyes par Henri le Libéral au XIIe siècle.
 

Le nouveau bâtiment se situera le long des quais de Seine

Installée avec bonheur depuis 2013 dans l'ancienne grange de l'Hôtel Dieu le comte, le long des quais de Seine, la cité du vitrail devrait investir toute l'aile ouest de ce bâtiment reconstruit au XVIIIe siècle. De nombreuses salles larges et hautes de plafond attendent leur reconversion.

Ce n'est pas la première qu'elles ont connue, explique Anne-Claire Garbe, la conservatrice de la cité du Vitrail : "Les derniers malades partent d'ici dans les années 1970, mais le lieu va continuer à vivre comme hospices, en accueillant des personnes âgées jusqu'en 1988. A cette date-là, les derniers résidents partent."

Au total, 26 mois de travaux seront nécessaires pour créer une nouvelle cité du vitrail sur 4 niveaux, avec en point d'orgue le passage dans la superbe chapelle de l'Hôtel Dieu qui va retrouver une seconde jeunesse. Des baies monumentales y seront notamment exposées. Le Département, qui en est le propriétaire, veut en faire un  lieu unique en France, comme vous pouvez l'entendre dans notre reportage : 
 

"Les visiteurs pourront apprendre à déchiffrer un vitrail, reconnaître son époque, sa technique. On essaiera de reconstituer un atelier pour qu'ils comprennent comment est fait un vitrail", explique Danièle Boeglin, vice-présidente (DVD) du Conseil  départemental de l'Aube.

Pendant les deux ans de travaux, la cité du vitrail promet des expositions hors les murs et de nombreux ateliers dans les écoles ou à l'hôpital.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus