Troyes : Bruno Irles, nommé nouvel entraîneur de l'Estac, succède à Laurent Battles

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matthieu Mercier
Bruno Irles est le nouvel entraîneur de l'Estac jusqu'en juin 2023.
Bruno Irles est le nouvel entraîneur de l'Estac jusqu'en juin 2023. © Estac

Bruno Irles a été nommé à la tête de l'Estac. L'entraîneur de 46 ans s'est engagé ce lundi 3 janvier avec les Bleu et Blanc, jusqu'en juin 2023. Le technicien français rejoint le club avec l'intention de maintenir les Troyens en Ligue 1 Uber Eats.

Le communiqué était attendu ce lundi 3 janvier. L'Estac, le club de foot de Troyes (Aube) a annoncé l'arrivée de Bruno Irles à la tête de l'équipe première. L'entraîneur de 46 ans s'est engagé ce lundi 3 janvier avec les Bleu et Blanc, jusqu'en juin 2023. "Le technicien français rejoint le club avec l'intention de maintenir les Troyens en Ligue 1 Uber Eats. Sa présentation officielle aura lieu ce mercredi".


L'ESTAC et Bruno Irles ont ainsi conclu, ce lundi, un accord intronisant le technicien français à la tête de l'équipe professionnelle. "L'ancien défenseur de l'AS Monaco, pourra s'appuyer sur ses différentes expériences au haut niveau, pour mener à bien l'opération maintien des Bleu & Blanc", précise le club troyen.


Expérience du très haut niveau avec l'AS Monaco

Ancien footballeur professionnel, Bruno Irles a remporté deux championnats de France avec son club formateur, l'AS Monaco, en 1997 et 2000. Il a notamment participé aux différentes campagnes européennes du club monégasque, dont un parcours historique jusqu'en demi-finale de Ligue des Champions (1997-1998). L'ancien défenseur central aura pris part à 85 rencontres avec le club de la Principauté. 

Après avoir raccroché les crampons en 2003, Bruno Irles fait partie du staff de Didier Deschamps, alors à la tête du club monégasque. Sa mission est de superviser les clubs adverses, notamment lors de la formidable épopée européenne de l'AS Monaco, durant l'exercice 2003-2004. Le technicien français a ensuite pris les commandes de l'équipe U17 monégasque (2005-2011), puis de la réserve (2011-2013). 

VIDEO : Bruno Irles est la figure émergente du foot français. Arrivé à l'été 2020 pour succéder à Manuel Da Coasta, l'ancien joueur de Monaco a ramené Quevilly Rouen Métropole en haut du classement de national. (France 3 Normandie). 


Un parcours d'expérience

Suite à l'obtention de son brevet d'entraîneur professionnel en 2016, Bruno Irles devient entraîneur principal au Sheriff Tiraspol (Moldavie) et remporte son premier trophée (Supercoupe de Moldavie). En janvier 2019, le technicien est approché par le Pau FC, qui lutte pour conserver sa place en National. Bruno Irles obtient d'excellents résultats et permet le maintien du club avec le deuxième meilleur bilan sur la phase retour du championnat. 

Lors de l'exercice 2019-2020, le Pau FC se retrouve en tête du championnat à la fin de la phase aller sous les ordres de l'entraîneur français. Un an après son arrivée, il réalise l'exploit d'emmener les Palois en 8èmes de finale de la Coupe de France, après avoir éliminé Bordeaux. Son équipe finira première du championnat après l'arrêt de la saison, suite au Covid-19. Son rôle de meneurs d'homme le conduit à réaliser une des meilleures saisons du Pau FC.
 

Après avoir pris place sur le banc de Quevilly (Rouen) la saison passée, Bruno Irles rejoint donc l'Aube. "En adéquation avec le projet de jeu et les ambitions défendues par l'ESTAC et le City Football Group, l'entraîneur français a pour objectif de maintenir l'ESTAC dans l'élite du football français". Le technicien dirigera sa première séance d'entraînement ce lundi 3 janvier, à 15h (huis clos).

Prochain match face à Montpellier dimanche 9 janvier à 15h.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.