Troyes : dans les magasins d'usine, la Covid-19 s’invite encore dans la préparation des soldes d'hiver

Publié le
Écrit par Marie-Line Fournier
Les soldes d'hiver représentent un temps fort de l'activité commerciale.
Les soldes d'hiver représentent un temps fort de l'activité commerciale. © Juliette Poirier / France 3 Champagne-Ardenne

Les soldes d’hiver se déroulent dans l’Aube du 12 janvier au 8 février. Traditionnellement, c’est une période marquée par une très forte affluence dans les magasins d’usine de l'agglomération troyenne. Cette année encore, il faut s’adapter au contexte sanitaire.

Le lancement des soldes, dans l'agglomération troyenne, est habituellement synonyme d’embouteillages impressionnants aux abords des magasins d’usine. Que ce soit chez McArthurGlen, implanté à l’entrée de Troyes, à Pont-Sainte-Marie ou chez Marques Avenue, situé à Saint-Julien-les-Villas, les clients y viennent de loin et en très grand nombre. Ce sont même des cars entiers qui convergent pendant cette période vers le département de l’Aube.

Pandémie oblige, des mesures particulières sont prévues pour assurer la sécurité sanitaire des clients. L’an dernier déjà, la Covid avait impacté l’activité commerciale. "On a appris, et on va améliorer notre dispositif avec notamment des messages radio qui seront diffusés dans les promenoirs du centre", indique le directeur du site de McArthurGlen, Fabio Schiavetti. "Des guides files seront également mis en place pour que les choses soient mieux ordonnées".

Extension des horaires d’ouverture

Les premiers jours des soldes et surtout le premier samedi sont ceux qui attirent le plus de visiteurs chez McArthurGlen. La fréquentation peut pratiquement doubler. Pour ne pas concentrer les flux et mieux les gérer, la première semaine les portes des boutiques seront ouvertes de 9 heures à 20 heures. Le premier samedi, la plus grosse journée en termes d’affluence, les magasins du village de marques de Pont-Sainte-Marie ouvriront dès 8 heures. Ils fermeront à 20 heures.

On se prépare aussi, s'il y a beaucoup de monde, à fermer l'accès à certains moments, pour permettre la sortie du centre, avant de faire entrer de nouveaux acheteurs.

Fabio Schiavetti, directeur de McArthurGlen, à Pont-Sainte-Marie.

Ces horaires ne concernent que la première semaine. Ensuite, en semaine les amateurs de soldes pourront se rendre au village de marques entre 10 heures et 19 heures, sauf le week-end où la fermeture sera repoussée à 20 heures.

Des agents de sécurité sont appelés en renfort

En tout, ce sont 15 à 20 agents qui assureront la gestion des files d’attente.

"On se prépare aussi, s’il y a beaucoup de monde", indique Fabio Schiavetti, "à fermer l’accès, à certains moments, pour permettre la sortie du centre, avant de faire entrer de nouveaux acheteurs. On va monitorer ça de près".

Le respect des gestes barrière est une priorité. Pour accompagner les clients, des panneaux sont prévus pour leur rappeler les consignes, et des distributeurs de gel hydro alcoolique sont mis en place. On en compte 115 dans les boutiques et une trentaine dans les promenoirs. Des visites de la police sont également au programme pour veiller au respect des consignes sanitaires. Les masques sont obligatoires à l’extérieur comme à l’intérieur des magasins. Si le gouvernement n’a pas imposé de jauge, plusieurs boutiques y auront recours. Elles s’auto-imposeront des jauges.  

Troyes reste une vraie destination

Sur ses 30.000 mètres carrés, McArthurGlen regroupe 115 boutiques avec 300 marques. On y vient en cars, au moment des soldes notamment. "Il y a quelques réservations de cars pour le parking mais depuis deux ans, il n’y a plus de réservation en amont", précise Fabio Schiavetti, le directeur de centre aubois. "Difficile de dire ce que donneront ces soldes d’hiver, mais on s’attend à une baisse de 20 à 30% du chiffre d’affaire, par rapport à 2019, la dernière année sans trop de soucis.

Malgré deux mois et demi de fermeture, l’an dernier, nous avons bien performé. Troyes reste une vraie destination". Quelques marques qui n’allaient pas très bien ont quitté le village des marques, mais de très belles ouvertures ont, semble-t-il, compensé les fermetures.

Affichage d’une jauge chez Marques Avenue

Près de Troyes, chez Marques Avenue, un recrutement de personnel supplémentaire a été effectué pour être au plus près des clients. Les équipes ont été renforcées pour effectuer des rondes afin d’informer les clients et le cas échéant, leur rappeler les mesures sanitaires à respecter. Des affiches sont prévues, des informations rappelées afin de sensibiliser les consommateurs. Il s’agit de  "rester dans les clous", de bien respecter les distances. Des distributeurs de gel hydro alcoolique sont en place à l’entrée du centre comme de chaque boutique.

La jauge est de 1.700 clients, en même temps dans le centre. Si l'on dépasse, on demande aux clients de patienter.

Silvia Lemasson, responsable des relations enseignes, chez Marques Avenue.

Silvia Lemasson est responsable des relations enseignes chez Marques Avenue. "Dans notre centre de 12.000 mètres carrés, où sont installées 42 boutiques, nous avons mis en place une jauge surveillée, à la minute près par notre service de sécurité et qui s’affiche sur les compteurs. La jauge est de 1.700 clients en même temps, dans le centre. Si l’on dépasse, on demande aux clients de patienter. Selon leur surface et les consignes de leur marque, les magasins peuvent également mettre des jauges en place".

Fluidifier la fréquentation

Le mercredi 12, jour de lancement des soldes, mais aussi les samedis 15 et 22 janvier, les plus grandes amplitudes horaires, de 9 à 20 heures sont destinés à étaler la fréquentation. Les dimanches 16, 23 et 30 janvier, Marques Avenue accueillera ses clients de 10 à 19 heures. "Certains ne viennent qu’au moment des soldes, et pour eux, on a de nouvelles marques à proposer. Ils viennent de loin, parfois de Paris. Les soldes d’été étaient plutôt en hausse. On espère faire au moins autant, voire mieux", déclare Silvia Lemasson.

Les soldes représentent en effet un temps fort de l’activité commerciale. Mais cette année encore, dans les magasins d’usine de l’Aube, on ne souhaite qu'une chose aux clients, c’est d'attraper la fièvre acheteuse, et rien qu'elle ! On met tout en oeuvre pour que les soldes se déroulent dans les meilleures conditions sanitaires.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.