INSOLITE. Un jeune élan d’Europe est arrivé à l’Espace Faune de la Forêt d’Orient, à la veille de l'ouverture du parc animalier

Il a rejoint le parc animalier de l'Aube, à la mi-journée, ce vendredi 14 avril. Cet élan d’Europe a voyagé toute la nuit depuis Innsbruck, en Autriche où il vivait, à l’Alpenzoo. Le parc animalier aubois possédait déjà une femelle et son petit de deux ans.

D’ici un an,  le petit élan qui vient d’arriver à l’Espace Faune de la Forêt d’Orient sera prêt pour la reproduction. Il vient enrichir la population animalière du parc où vivent déjà quelque 80 animaux, en semi-liberté.

"Ils ne sont pas enfermés dans de tout petits enclos, où on est sûr de les voir à  tout moment", explique Stéphane Lefranc, responsable animalier de l’espace faune. "Dans le parc de 50 hectares avec de grandes mares où ils peuvent se baigner, les animaux se débrouillent de Mars à Novembre. Hormis l’hiver où on les complémente, ils restent autonomes".

Parmi les animaux qui peuplent le parc, on compte des sangliers qui vivent seuls dans un enclos. Dans des enclos mixtes, sur 35 hectares, on découvre des cerfs, des aurochs, des chevaux de Przewalski, des daims, des bisons d’Europe. Dans les allées, les visiteurs peuvent aussi croiser des chèvres naines et des moutons d’Ouessant, en liberté. "Ce sont nos petits agents d’entretien des espaces verts", dit Stéphane Lefranc.

 

 Arrivé à bon port

Apparemment le voyage s’est bien passé, mais l’animal en avait sûrement assez de ce long voyage depuis le Tyrol. A peine arrivé, il a bondi pour rejoindre la verdure et la forêt.

Si l’animal d’un an n’a coûté à l’Espace Faune que les frais de son acheminement depuis l'Alpenzoo d'Innsbruck en Autriche, c’est parce que les parcs animaliers pratiquent des échanges entre eux. Ainsi, le jeune élan d’Europe qui est arrivé dans l‘Aube a une soeur jumelle. Les deux petits ont été séparés ce matin, 14 avril, quand la jeune femelle a été confiée au parc animalier de Sainte-Croix, en Moselle.

Que des animaux européens

Le mâle va donc désormais pouvoir gambader dans l’Aube. Ce sera l’une des attractions que les curieux vont pouvoir admirer. En 2022, quelque 16 000 visiteurs avaient franchi les portes de l’Espace Faune. En cheminant sur une boucle de 2,5 kilomètres, les amateurs de photos peuvent fixer sur la pellicule des animaux uniquement de la faune européenne, c’est le choix du parc.

Pouvoir observer un élan d’Europe est une chance en France. Cette population de cervidés est aujourd’hui principalement visible dans les pays scandinaves et en Pologne.

A l’âge adulte, le nouveau venu à l’Espace Faune devrait mesurer environ 1,80 mètre au garrot. Il a déjà fière allure, de quoi réjouir les visiteurs. Pour venir apercevoir cet élan d’Europe, il faudra s’acquitter de 7€ par adulte, de 5€ pour les 3-12 ans, l’entrée étant gratuite pour les moins de 3 ans. L’Espace Faune ouvre officiellement sa saison demain samedi 15 avril. Une belle idée de sortie en famille !

 

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité