Bas-Rhin: les tarifs de l'autoroute du GCO de Strasbourg seront parmi les plus chers de France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Judith Jung
Un véhicule de Vinci roule sur un secteur enrobé encore fermé à la circulation du contournement ouest de Strasbourg à Ittenheim.
Un véhicule de Vinci roule sur un secteur enrobé encore fermé à la circulation du contournement ouest de Strasbourg à Ittenheim. © JEAN-MARC LOOS / MAXPPP

La publication au Journal officiel des prix du péage autoroutier du GCO de Strasbourg fait réagir. Le contournement qui doit ouvrir mi-décembre sera l'un des plus chers de France selon ses détracteurs.

Ce n'est une surprise pour personne. Les tarifs des péages de l’autoroute de contournement de Strasbourg (GCO) publié dimanche 5 décembre au Journal officiel sont très élevés. Très chers même, surtout aux heures de pointes. Les 24 km de l'A355 font partis des plus onéreux de France.

Une tarification qui dépend de votre véhicule, de son niveau de pollution et... de l'heure à laquelle vous circulez sur ce contournement, un critère très inhabituel. Les prix les plus élevés seront pratiqués entre 7 et 9 heures ainsi qu'entre 14 et 19 heures.

Comptez entre 2,20 et 5 euros pour une voiture (classe 1) utilisant la totalité des 24km du contournement et entre 1,10 et 2,50 euros si vous n'empruntez qu'une des deux portions payantes (sortie ou entrée à Ittenheim). A moto (classe 5), il faudra débourser entre 1,60 à 2,80 euros pour la totalité du tronçon. Pour les camionnettes et caravane (classe 2) le péage sera de 4 euros à 7,20 euros. Et les poids lourds et autocars débourseront de 9 à 16,60 euros (classe 3 et 4). 

Une tarification qui a immédiatement fait réagir les écologistes. EELV Alsace indique dans son tweet que le prix au km est "certainement le plus cher de France".

Contacté ce matin, Bruno Dalpra militant écologique qui est à l'origine du message dit avoir simplement livré un sentiment. "J'ai comparé ces tarifs à ceux que je connais notamment sur la portion Strasbourg-Phalsbourg(Moselle)". Pour les 24 km du GCO il faut compter 20,8 centimes d'euros/km alors que les 52 km entre Strasbourg et ne coûtent que 7,1centimes/km. 

A titre de comparaison, le prix au km est deux fois plus cher sur cette portion d'autoroute qu'entre Strasbourg et Paris. l'autoroute la plus chère en France est celle (A14) reliant Courbevoie (Paris) à Orgeval. Longue de 16 km, le tarif y est de 8,70 euros pour une voiture.

Une autoroute 30% plus chère selon M. Chalot

Ce qui n'est qu'un sentiment du côté du militant écologique est en fait une réalité. Michel Chalot, président alsacien de la Fédération nationale des transporteurs routiers et transporteur lui-même n'est pas surpris par les prix. Il sait aussi que le groupe Vinci, mise sur les poids lourds pour rentabiliser le contournement. Plus de 6.000 camions y circuleront quotidiennement.

"Nous savions" dit-il. "C'est une augmentation de "30% par rapport aux autres autoroutes sur lesquelles nous roulons. En moyenne il faut compter 20-21 centimes par km pour un gros camion. Là, nous serons à plus de 50 cents". 

Un tarif qui s'explique selon lui par les nombreux ajustements qu'a dû faire le groupe Vinci, concessionnaire et constructeur du GCO, pour être dans les normes environnementales.

Inévitablement les transporteurs vont répercuter une partie de ces tarifs sur leurs clients. "Cela n'arrange personne mais nous ne pouvons pas faire autrement. Il faudrait avoir des marges mais il n'y en a pas".

"Il faut attendre la mise en service et faire le point ensuite pour voir combien cela nous coûte réellement. Sachant que nous récupérons 20% de TVA. Si ce contournement nous fait vraiment gagner du temps, les transporteurs lisseront peut-être les prix" poursuit Michel Chalot.

Le GCO est inauguré ce samedi 11 décembre par le premier ministre

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.