REPLAY - Haguenau : suivez la cérémonie en hommage aux deux militaires alsaciens tués au Mali

Ce vendredi 8 janvier, un hommage officiel en présence de Florence Parly, la ministre des armées, est rendu aux deux militaires du 2e régiment de hussards de Haguenau tués au Mali le 2 janvier dernier. La cérémonie débute à 16h30 sur la place d'Armes du quartier Estienne au camp d'Oberhoffen. 

La mairie de Haguenau rend hommage à ses deux militaires tués au Mali en opération
La mairie de Haguenau rend hommage à ses deux militaires tués au Mali en opération © Franck Kobi / MaxPPP

Leur mort, le 2 janvier 2021 lors de l'opération Barkhane au Mali, suite à une attaque à l'engin explosif, avait émue l'Alsace et la France. 

Le sergent Yvonne Huynh, 33 ans et le brigadier Loïc Risser, 24 ans, originaire de Saint-Louis, tous deux appartenant au 2e régiment de hussards de Haguenau ont été honorés hier, ainsi que trois autres soldats morts eux aussi au Mali, le jeudi 7 janvier, avec un rassemblement populaire sur le pont Alexandre III à Paris puis une cérémonie aux Invalides.

Un autre hommage est organisé ce vendredi 8 janvier à Haguenau à partir de 16h30 sur la place d'Armes du quartier Estienne au camp d'Oberhoffen, au pied du bâtiment du régiment haguenovien. La ministre des Armées, Florence Parly sera présente mais la cérémonie est fermée au public, une cérémonie qui se tiendra en présence des militaires du 2e régiment de hussards et des représentants des unités du Comrens (commandement du renseignement) de Strasbourg. Elle est retransmise via les réseaux sociaux. La ville de Haguenau de son côté, met à disposition un registre de témoignages à l'hôtel de ville et invite ses habitants à mettre une bougie aux fenêtres à 19 heures.

 

Revivez la cérémonie

 

17h37 : la cérémonie est terminée

17h23 : Florence Parly remet les insignes de chevalier de la légion d'honneur aux deux militaires à titre posthume puis la sonnerie aux morts retentit dans la nuit tombée sur le camp d'Oberhoffen suivie d'une minute de silence. Les cercueils quittent le camp d'Oberhoffen sous le regard de leurs frères d'armes.

Remise des insignes de la légion d'honneur aux deux militaires à titre posthume
Remise des insignes de la légion d'honneur aux deux militaires à titre posthume © Images Ecpad

17h18 : Florence Parly peine à contenir ses larmes : "le drapeau tricolore vous enveloppe, il vous dit toute la reconnaissance de la France, toute la fierté et toute la douleur du pays pour ses enfants tombés pour lui".

17h11 : "brigadier Loïc Risser, Florence Parly s'adresse au défunt alsacien, servir les autres c'était une seconde nature, depuis votre plus jeune âge, avant d'être militaire vous étiez déjà soldat, soldat du feu. (...) A seulement 24 ans, vous êtes un soldat aguerri, volontaire pour toutes les missions, exemplaire lors des plus délicates, si heureux et comblé par le travail sur le terrain, comblé par la certitude d'être utile, de protéger par votre action les Français et les populations locales". L'attachement des alsaciens à leur armée est immense, dans le Sundgau, chacune des actions restera ancrée dans les mémoires car elles portaient votre marque, celle du dépassement, de la générosité, de l'altruisme."

17h03 : Florence Parly démarre les éloges funèbres. "Certaine vies brillent par la clarté de leur évidence, certains parcours brillent par la passion qui les anime, certaines personnes brillent par la sincérité de leur âme et par la profondeur de leur engagement. Vous étiez de celles ci. Pour tous deux, servir la France était une évidence, cette mission au Mali avait un sens. Ce samedi 2 janvier l'ennemi vous a frappés, a emporté vos rêves et votre avenir" a déclaré la ministre avant de rappeler l'histoire de chacun des deux militaires alsaciens.

Eloge funèbre de Florence Parly, en l'honneur des deux militaires alsaciens tués au Mali
Eloge funèbre de Florence Parly, en l'honneur des deux militaires alsaciens tués au Mali © Images Ecpad

 

16h56 : arrivée des cercueils sur la place d'Armes, portés avec le plus grand respect par les militaires présents et avancés jusqu'à la ministre, visiblement très émue.

Les cercueils des deux militaires alsaciens tués au Mali sont transportés devant Florence Parly
Les cercueils des deux militaires alsaciens tués au Mali sont transportés devant Florence Parly © Grégory Fraize / France Télévisions

 

16h46 : la Marseillaise retentit à nouveau tandis que Florence Parly se tient devant l'étendard et les troupes qu'il représente. La ministre passe ensuite les troupes en revue en compagnie du général d'armée Burkhard, chef d'Etat-major de l'armée de terre et le colonel Robert de Saint-Victor, chef de corps du 2e RH.

Présentation de l'étendard du 2e RH à Florence Parly, ministre des Armées
Présentation de l'étendard du 2e RH à Florence Parly, ministre des Armées © Grégory Fraize / France Télévisions

 

16h37 : la Marseillaise s'envole au dessus du camp d'Oberhoffen. L'étendard du 2e régiment est brandi. Un grand silence se fait dans l'assemblée.

L'étendard du 2e régiment des hussards arrive
L'étendard du 2e régiment des hussards arrive © Grégory Fraize / France Télévisions

 

16h30 : Florence Parly, la ministre des Armées arrive sur la place d'Armes du quartier Estienne au camp d'Oberhoffen et se présente aux élus, et notamment à Claude Sturni, maire de Haguenau qui se déclare très "touché" par la mort des deux militaires. Jean Rottner, président de la région Grand Est, ou encore Fabienne Keller, eurodéputée, sont là également.  La ministre salue ensuite les généraux et commandants de l'armée présents. "Merci d'être tous là" a déclaré la ministre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité faits divers mali international