Haguenau : ouverture du musée du bagage

© Maxppp
© Maxppp

Installé dans les anciens locaux de la Banque de France d'Haguenau, le Musée présente des malles extraordinaires rassemblées par des passionnées. On peut notamment y découvrir la malle d'Arthur Conan Doyle, l'auteur de Scherlock Holmes.

Par PhD

Depuis vendredi, le grand public peut venir rêver voire s'évader le temps d'une visite au tout nouveau musée du Bagage d'Haguenau. Il est situé 5 rue Saint-Georges.

Les objets présentés proviennent de la collection de Jean-Philippe et Marie Rolland. Le couple a assemblé, restauré, six cents malles, valises et bagages d’origines et de styles divers, datant du 18ème siècle aux années 1960. Certaines pièces sont uniques, signées Louis Vuitton, Goyard, ou Moynat. La collection a été confiée à titre gracieux par les époux Rolland à la Ville de Haguenau. Elle avait déjà servi de support à une exposition dans le cadre des festivités des 900 ans d'Haguenau.
Haguenau : ouverture du musée du bagage
Installé dans les anciens locaux de la Banque de France d'Haguenau, le Musée présente des malles extraordinaires rassemblées par des passionnées. On peut notamment y découvrir la malle d'Arthur Conan Doyle, l'auteur de Scherlock Holmes. - Valérie Ruiz-Suri
Avec la création de ce musée, la ville a dors et déjà fait savoir qu'elle prévoyait un cycle de trois expositions programmé sur les deux premières années de fonctionnement du musée. La première exposition est consacrée à "L’appel du lointain". Elle raconte le départ vers les terres inconnues, les grandes expéditions, la rencontre avec l’autre et la confrontation des cultures. Les visiteurs pourront notamment admirer la malle-lit Louis Vuitton de 1868, aussi appelée « malle Brazza », en référence à l’illustre explorateur qui en avait fait la commande pour une mission au Congo. Expo visible jusqu'en mai 2017


Ouverture : 

Jusqu'au 30 juin : du mercredi au dimanche de 14h à 17h30

Du 1er juillet au 15 septembre : du mercredi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus