Haguenau : un conte de Noël en alsacien, une tradition féérique qui perdure pour faire jouer des enfants

Publié le
Écrit par Noémie Gaschy
La jeune comédienne jouant le rôle de Blanche Neige, ici lors de la fameuse scène de la pomme empoisonnée, n'a que quinze ans.
La jeune comédienne jouant le rôle de Blanche Neige, ici lors de la fameuse scène de la pomme empoisonnée, n'a que quinze ans. © E. Gambette / France Télévisions

Rund Um. Chaque année avant Noël, depuis plus d'un siècle, le Théâtre alsacien Saint Nicolas de Haguenau (Bas-Rhin) joue un conte. Un genre théâtral devenu rare, auquel la troupe est très attachée. Car le conte permet à de nombreux enfants de faire leurs débuts sur les planches, et d'y prendre goût.

Le Théâtre Saint Nicolas de Haguenau est l’un des tous derniers dans la région, avec le Théâtre Alsacien de Strasbourg, à interpréter des contes. Au programme de son fameux spectacle de Noël cette année : Prinzessel Blanche Neige.

Un rendez-vous attendu avec plus d’impatience encore que d’habitude, car l’an passé, les représentations avaient dû être annulées à cause de la crise sanitaire. Au-delà de la féérie propre au conte, les spectateurs apprécient de pouvoir admirer de nombreux enfants sur scène. Une vingtaine pour Blanche Neige. La moitié d’entre eux interviennent à travers quelques répliques, les autres ont un rôle de figurants.

Et c’est justement pour pouvoir faire jouer des enfants que le metteur en scène, Daniel Hoeltzel, tient à continuer à proposer des contes. "C’est beaucoup plus facile que dans une comédie, par exemple", explique-t-il. Tout au long de la pièce, des petites scènes ont été improvisées pour et autour des apprentis comédiens. 

Séduire les enfants pour assurer la relève

L’objectif est clair : les séduire dès leur plus âge et leur faire aimer le théâtre pour assurer la relève. "On espère que quelques-uns d’entre eux seront toujours là dans quelques années, insiste Daniel Hoeltzel. Et on veut aussi faire en sorte de toujours avoir des jeunes capables de parler notre langue".

Deux fois par semaine, il se rend ainsi à l’école ABCM Zweisprachigkeit de Haguenau d’où sont issus la plupart des enfants de la troupe. Il leur enseigne la base de la technique théâtrale et l’alsacien.

Jusqu’à présent, le Théâtre Saint Nicolas de Haguenau a réussi à fidéliser des jeunes. Comme Mathieu Lux, 26 ans, qui avait démarré sa « carrière » avec Daniel Hoeltzel lorsqu’il était à l’école. Il n’arrêterait de jouer pour rien au monde et reconnaît que c’est grâce au théâtre, où il parle alsacien chaque année, qu’il est toujours capable de s’exprimer en dialecte.

Des mois de travail bénévole pour une atmosphère magique

Léo Herber, 16 ans, a rejoint la troupe lorsqu’il avait six ans. "Au départ, j’avais des petits rôles puis au fil du temps, Daniel m’a fait de plus en plus confiance. J’ai déjà eu deux gros rôles : celui de Pinocchio et Le Struwwelpeter", confie-t-il.

Amandine Schlosser, elle, incarne Blanche Neige, à tout juste 15 ans. Une grande fierté pour tous les bénévoles qui se sont démenés pendant des mois pour préparer le conte et créer une atmosphère magique. Une grande partie des décors muraux ont été peints à la main, des effets spéciaux ont été imaginés, les 75 costumes ont été cousus par Danielle Schneider, la costumière, et son équipe.

Le Théâtre Saint Nicolas s’est produit à Haguenau, les 4, 5 et 6 décembre. Il va désormais se déplacer à La Saline, à Soultz-sous-Forêts : des représentations sont prévues les samedis 11 et 18 décembre à 19h30 et les dimanches 12 et 19 décembre à 15 heures. Informations et réservations au 07 82 12 31 57 ou par mail (tasn67@hotmail.com).

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.