Neige : les garages sont débordés face à la demande de pneus hiver

Il fallait s'y attendre, avec les chutes de neige de ces dernières heures, de nombreux automobilistes souhaitent passer aux pneus hiver. Seulement voilà, les garages peinent à faire face à la demande soudaine.

Dans ce garage de Berrwiller près de Mulhouse, le téléphone ne cesse de sonner. "Quatre pneus neige? interroge Gilles Goettelmann, patron de défi Pneus. Je vais voir ça sur mon planning". Pas de rendez-vous avant cinq jours pour ce client. Et c'est probablement comme ça partout en Alsace. 

Pourtant les garagistes mettent les bouchées doubles. Gilles Goettelmann prend en charge 20 à 30 véhicules par jour. "C'est le stress quand il y a les premiers flocons nous explique t-il. Les gens se réveillent, toujours à la bourre. Et puis là avec les températures élevées de l'automne, beaucoup ont préféré attendre pour économiser leurs pneus hiver."

Des pneus hiver obligatoires

Des délais qui s'allongent donc, d'autant que les fournisseurs commencent eux aussi à être à sec et peinent à satisfaire les commandes. Des commandes aux montants qui augmentent : 15 à 20% sur les pneus, il faut désormais compter de 500 à 600 euros le changement de pneus pour un véhicule moyen.

C'est finalement la météo qui a donc poussé les automobilistes à se décider à s'équiper et pas la loi Montagne, en vigueur depuis l'hiver dernier. Parce que depuis le 1er novembre, les pneus hiver ou les chaines dans le coffre sont obligatoires dans certains départements de montagne, 132 communes dans le Haut-Rhin et 136 communes sont ainsi concernées dans le Bas-Rhin.

L'amende pour non-respect de cet arrêté préfectoral est fixée à 135 euros... sauf que le gouvernement prône pour l'instant la tolérance au moins jusqu'au 31 décembre et peut-être même au-delà. Pas franchement incitatif, beaucoup moins en tout cas que les routes glissantes.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité