Strasbourg : plusieurs secousses de faible magnitude enregistrées au nord de l'Eurométropole

La ville de Schiltigheim. / © Jean Marc Loos / MAXPPP
La ville de Schiltigheim. / © Jean Marc Loos / MAXPPP

Il était 23h46 ce vendredi 6 décembre quand la terre a une nouvelle fois tremblé dans le nord de Strasbourg. Puis, 2h22, 4h28 et encore 10h01 ce samedi 7 décembre. Quatre secousses en moins de 12 heures et dans le même secteur, le nord de l'Eurométropole de Strasbourg.

Par A.B.

Ce vendredi 6 décembre, il était 23h46 quand un nouveau séisme a été ressenti dans le nord de Strasbourg. La terre a, en effet, tremblé cette nuit. Légèrement. A plusieurs reprises. Car depuis 23h46, le sol a encore bougé. Quatre secousses de très faible magnitude, ne dépassant pas 1,9 sur l'échelle de Richter, en moins de 12 heures mais toutes enregistrées dans le même secteur entre Hoenheim, Bischheim, Schiltigheim, La Wantzenau. On est bien loin des tremblements de terre que beaucoup ont ressenti à Strasbourg, il y a un peu moins d'un mois, les 12 et 14 novembre, d'une magnitude de 3,3.
 

Des secousses sans danger a priori. Puisque selon les agents du Réseau National de surveillance sismique, "les secousses enregistrées cette nuit, sont des micro-tremblements de terre. Rares sont les personnes à les avoir ressenties. Ce n'est qu'à partir d'une magnitude de 3,5 à 4 que l'on peut parler de séisme léger. Les dommages restant tout de même minimes".

Pour autant la succession, cinq en l'espace de 24h00, de petites secousses, qui ont été qualifiées pour certaines "d'événements induits" pose une nouvelle fois la question de la géothermie profonde. Les séismes ressentis à Strasbourg les 12 et 14 novembre pourraient être d'origine humaine. C'est d'ailleurs le résultat d'un rapport du CNRS remis à la préfecture récemment. Les activités de géothermie profonde sur l'ancien site de la raffinerie de Reichstett seraient donc en cause. Un rapport qui doit encore être approfondi mais dores et déjà, les activités de forage géothermique ont été interrompues par mesure de précaution.
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus