Le muguet : attention, plante toxique

Publié le Mis à jour le

Il est la star du 1er mai. Le muguet et ses jolies clochettes paraît bien délicat et a une réputation de porte-bonheur. Mais il est peut parfois être porteur de malheur, car la plante est hautement toxique. 

Au jardin botanique de Saverne, le muguet faisait partie des plantes favorites à échanger dans le cadre d'une bourse aux plantes organisée ce 1er mai. Si vous aviez envie de planter quelques brins dans votre jardin ou d'aller à la cueillette en forêt, voici quelques règles à connaître.

durée de la vidéo: 01 min 47
Muguet : attention, plante toxique ©France 3 Alsace

Il provoque des troubles cardiaques

Le muguet contient des principes actifs toxiques qui peuvent s'avérer nocifs en cas d'ingestion. Ils peuvent provoquer des nausées, des vomissements, voire des troubles cardiaques s'il est ingéré en forte quantité. A haute dose, il peut même s'avérer mortel. Il est ainsi déconseillé de consommer les clochettes (qui attirent les enfants) mais également les feuilles. Même l'eau du vase dans lequel auront trempés vos brins peut être dangereuse. Gare à votre chat qui irait la laper.

La communauté médicale compare sa toxicité à celle de la digitaline (utilisée dans le traitement d'affections du cœur comme l'insuffisance cardiaque).

A ne pas confondre avec l'ail des ours

Les feuilles du muguet ressemblent à s'y méprendre à celles de l'ail des ours, qui pousse à la même saison et dans les mêmes conditions que le muguet. Si vous partez à la cueillette en sous-bois, méfiance donc. Un bon moyen pour les reconnaître : l'ail des ours - qui lui est comestible - sent... l'ail.


En cas d'ingestion, si vous constatez des symptômes de nausées ou de vomissements, contactez sans attendre le centre anti-poison d'Alsace au 03.88.37.37.37