Schiltigheim: le chantier des élections municipales anticipées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Munsch .

Les 8 et 15 avril, les Schilikhois seront appelés aux urnes pour élire leur nouveau maire. Les candidats sont en campagne, mais la population ne semble pas enthousiasmée par ces élections anticipées, conséquence à la démission du conseil municipal en décembre 2017.

Le principal adversaire du maire sortant Jean-Marie Kutner qui conduit la liste "Pour Schilik, continuons" est son ancien premier adjoint Christian Ball "Schilik pour tous".  Le gros enjeu de l’élection est la bétonisation de Schiltigheim, avec comme point d'achoppement une médiathèque et 130 logements prévus, route de Bischwiller.



Les travaux sont en cours, ainsi que dans le quartier de la brasserie Fischer, l’ancien site de France télécom.



Les autres candidats en lice, Danielle Dambach "Vivre Schilik", Marc Bader "Schilik, l'insoumise", Nathalie Jampoc-Bertrand "Nouveau Cap pour Schilik" et une sixième liste menée par Annelyse Jacquel de Lutte ouvrière, sont aussi opposés à cette bétonisation et revendiquent davantage de concertation avec la population. Une association de citoyens s'est également constituée contre la bétonisation. Le maire actuel quant à lui dénonce un coup d’état et se défend de bétoniser. 





Si la population s'exprime assez facilement contre la bétonisation de Schiltigheim, elle se semble pas avoir d’avis véritablement tranché en faveur de l'un ou l'autre candidat. 



Un reportage de Loïc Schaeffer et Philippe Dezempte.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité