Schiltigheim : la mère qui a tué son fils handicapé, mise en examen pour homicide volontaire

Le tribunal de grande instance de Strasbourg. / © Jean-Marc Loos. France 3 Alsace
Le tribunal de grande instance de Strasbourg. / © Jean-Marc Loos. France 3 Alsace

En octobre 2017, une sexagénaire, mère de trois enfants avait tué son fils lourdement handicapé. Elle a été mise en examen pour homicide volontaire ce mardi.

Par AR

En octobre 2017, à Schiltigheim, une femme de 68 ans, mère de trois enfants majeurs, mettait fin aux jours de son fils âgé d'une trentaine d'années, lourdement handicapé. Juste après ce geste, la sexagénaire avait essayé d'avaler des comprimés pour se suicider. Elle avait été placée en hôpital psychiatrique. Selon les DNA, elle en est sortie lundi avant d'être présentée devant le juge d’instruction au tribunal de grande instance de Strasbourg. Elle a été mise en examen pour homicide volontaire et remise en liberté, en attendant son procès devant les assises dans les prochains mois.

A lire aussi

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus