Alsace : ouverture des terrasses le 19 mai, certains restaurateurs font le choix d'attendre un peu

Les terrasses vont rouvrir ce mercredi 19 mai, en Alsace comme ailleurs. Difficile de savoir combien de restaurateurs vont jouer le jeu, en tout cas certains ont déjà choisi d'attendre un peu, trop d'incertitudes notamment en raison de la météo capricieuse, sans compter le manque de rentabilité.

Chaises et tables vont pouvoir retrouver leur place sur les terrasses de Strasbourg et d'Alsace, mais nombre de restaurants font le choix d'attendre encore un peu
Chaises et tables vont pouvoir retrouver leur place sur les terrasses de Strasbourg et d'Alsace, mais nombre de restaurants font le choix d'attendre encore un peu © Jean-Marc Loos / MaxPPP

C'est la ruée sur les réservations. Boire un verre en terrasse, manger avec ses amis, cela fait sept mois qu'on attendait ça, alors beaucoup ont anticipé la réouverture du 19 mai pour les terrasses. "J'ai déjà 450 réservations de mercredi à samedi, témoigne Jacques Chomentowski, délégué à la restauration et aux débits de boisson à l'UMIH (union des métiers et des industries de l'hôtellerie) du Bas-Rhin et patron du bar le "Coco Lobo" à Strasbourg. 80% des clients qui ont réservé m'ont déjà fait savoir qu'ils viendraient quelle que soit la météo".

Parce qu'en effet Météo France ne prévoit rien de bon cette semaine. De la pluie jusqu'à plus soif. "On s'adapte, on va sortir les parasols, les pergolas, on est heureux, on a envie de voir les gens, se réjouit d'avance Jacques Chomentowski. Même si l'opération ne sera pas forcément rentable", précise-t-il. D'ailleurs certains restaurateurs font le choix de repousser l'ouverture de leur établissement. "Pour les petites terrasses notamment, c'est compliqué niveau rentabilité". 

 

Trop d'incertitudes liées à la météo

Béatrice Guerlin tient la Table verte à Oberhausbergen depuis 2011. Son établissement dispose bien d'une terrasse mais avec la moitié de la jauge, comme exigé par le gouvernement, la restauratrice ne se sent pas de rouvrir avant le 1er juin. "Il y a trop d'incertitudes liées à la météo, explique-t-elle. En plus parmi mes clients habituels, j'ai beaucoup de salariés, d'employés qui sont en télétravail. Sans compter que le gouvernement avait promis de nous avertir du nouveau protocole sanitaire trois semaines avant et on ne l'a eu que la semaine dernière!"

Alors Béatrice Guerlin en profite pour mettre les dernières touches au réaménagement de son restaurant. "On est un peu groggy, comme après une longue maladie, c'est difficile de faire le premier pas, mais on y croit, on a envie", sourit-elle pour conclure.

Le restaurant Utopie à Strasbourg a fait lui aussi le choix de repousser son ouverture au 9 juin, date à laquelle le couvre-feu est repoussé à 23 heures et où la jauge pourrait être remontée à 100% de l'espace occupé par la terrasse habituellement. "Étant donné la météo qui semble beaucoup trop incertaine pour tout le mois de mai, nous avons malheureusement pris la décision de reporter notre ouverture au 9 juin. Nous avons hâte de vous accueillir chez nous et nous préparons à fond pour vous recevoir dans de bonnes conditions !", précise les gérants du restaurant dans leur post.

Le Café de l'Opéra préfère lui aussi décliner. "L’envie de vous retrouver sur notre terrasse ne manque pas mais la météo n’est pas des nôtres. Pluie et 14 degrés annoncés, on préfère encore s’inviter chez vous avec notre brunch en livraison ou à emporter en attendant de pouvoir vous recevoir dans de bonnes conditions !", précise la direction sur les réseaux sociaux.

 

80% de terrasses devraient être ouvertes dans le Bas-Rhin le 19 mai

A Mulhouse aussi, les terrasses pourront se déployer à nouveau à compter du 19 mai. Et là encore, certains scrutent le ciel et préfèrent retarder un peu la réouverture tant attendue. "Vous aurez le plaisir de déguster votre premier verre de vin en terrasse non pas le 19 mai... (la météo se fait capricieuse) mais à partir de ce vendredi 21 Mai ! Nous croisons les doigts, et espérons vous retrouver à partir de 16h jusqu'à 20h45."

 

Ce que confirme Jean-Jacques Better, président de l'Umih du Haut-Rhin, sachant qu'au départ environ 35 à 40% des établissements du département disposent d'une terrasse. "Il y a beaucoup trop d'incertitudes liées à la météo, il est donc difficile de proposer des réservations, il faut voir au jour le jour. Beaucoup de restaurants ont préféré reporter au 9 juin, sauf ceux qui ont une grande terrasse. Ca fait 6 à 7 mois qu'on ne travaille pas, ce n'est pas ces 15 jours qui vont changer quelque chose", philosophe le propriétaire de l'hôtel restaurant la vallée noble à Soultzmatt. Lui a d'ailleurs fait le choix de ne pas ouvrir la terrasse de son hôtel avant le 10 juin. 

Difficile de savoir précisément combien de restaurants, ils sont 30 à 40% à disposer d'une terrasse dans le Bas-Rhin, vont faire le choix d'ouvrir. Jacques Chomentowski table sur 80% quand même. "On est content de rouvrir quoi qu'il arrive, il faudra que chacun joue le jeu, respecte les distances entre les tables, mais on avait bien réussi à le faire l'année dernière, on va recommencer", assure-t-il confiant. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société économie déconfinement