Strasbourg : pour leur réouverture, les terrasses des cafés et des restaurants pourront être étendues

Les terrasses des cafés et restaurants pourront rouvrir à la mi-mai. Lors d’une conférence de presse tenue ce 16 avril, la mairie de Strasbourg a annoncé la création d'une commission spéciale qui permet aux professionnels d'étendre la surface de leur terrasse. 

Les terrasses pourront rouvrir à la mi-mai.
Les terrasses pourront rouvrir à la mi-mai. © Marie Heidmann / France Télévisions

Strasbourg (Bas-Rhin) se prépare à la réouverture de ses terrasses à la mi-mai. Lors d’une conférence de presse tenue ce 16 avril place d’Austerlitz, la maire, Jeanne Barseghian (EELV), accompagnée de plusieurs élus, du président de la chambre de commerce et d'industrie (CCI) et de celui de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH), a annoncé la création d'une commission spéciale terrasses. Cette dernière doit notamment permettre aux cafetiers et restaurateurs d'étendre la superficie de leur terrasse, comme cela avait été possible lors du premier déconfinement.  

Cette conférence de presse fait suite aux annonces d’Emmanuel Macron le 15 avril. Alors que la barre des 100.000 morts du coronavirus a été franchie en France, le président a confirmé à plusieurs élus la réouverture des terrasses, ainsi que des musées, à la mi-mai. 

Une commission spéciale terrasses

Dès ce 16 avril et jusqu'au 9 mai, les professionnels du secteur souhaitant agrandir leur terrasse pourront remplir un formulaire disponible sur le site de la mairie. La commission spéciale terrasses, qui rassemblera des élus, des membres de la CCI, de l'UMIH, des associations d'habitants, ou encore des personnes en situation de handicap, statuera sur chaque demande. La surface d'une terrasse pourra aller jusqu'à "100% en plus de son emprise", soit le double de sa superficie. 

"Une piétonnisation expérimentale"

En fonction de la demande des restaurateurs et des cafetiers, une autre possibilité est dans les tuyaux. Dans le périmètre de la Grande Île, les élus réfléchissent à rendre des zones ou des rues piétonnes, seulement en fin de journée ou les week-ends. Cette "piétonnisation expérimentale" pourrait à terme, et si cela fonctionne, se pérenniser. 

Les élus et les professionnels du secteur restent dans l'attente des prochaines directives gouvernementales. Pour l'instant, la date exacte de la réouverture des terrasses n'est pas encore connue et la situation sanitaire varie d'un département à l'autre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société