Basket-ball : pour ses 90 ans, la SIG s'offre la Leaders Cup

On ne va pas dire qu'au pays de Mickey, la Sig est reine mais il y a un peu de ça quand même. Tout à l'heure à Disneyland Paris, la SIG a battu Bourg-en-Bresse lors de la finale très tendue de la Leaders Cup. C'est pas magique ?

Mike Moser en rouge (JL Bourg) à la lutte avec Jarell Eddie en blanc (Strasbourg)
Mike Moser en rouge (JL Bourg) à la lutte avec Jarell Eddie en blanc (Strasbourg) © Maxime JEGAT / Max PPP
Il était grand temps que pour ses 90 ans, la SIG s'offre un beau cadeau. Un deuxième titre en Leaders Cup  pourquoi pas ? Il faut croire qu'à Disneyland Paris, la magie a opéré. Après un match à suspens, où la JL Bourg-en-Bresse a fait la course longtemps en tête ... les Strasbourgeois ont finalement pu brandir la coupe aux grandes oreilles. Sur le score de 98 à 97.


C'était pas gagné


Pourtant rien n'était gagné. Loin de là. Après avoir perdu cinq matches sur sept en Jeep Elite depuis le 23 décembre, dont le dernier à Limoges (90-76), la SIG paraissait en petite forme. Amoindrie aussi par la blessure à la cuisse de Mardy Collins, forfait, tout comme Flo Piétrus et Jacques Alingue. A tel point que pour cette Leaders Cup, Vincent Collet a dû piocher dans les effectifs du centre de formation pour réussir à aligner dix joueurs. 
   

Résistance 


Est-ce justement ce sang neuf qui a redonné un élan de vigueur à la Sig ? Toujours est il qu'il en a fallu de la résistance à nos Strasbourgeois car la JL Bourg est partie sur les chapeaux de roue. La Sig peine mais résiste. Il faudra attendre jusqu'à la 29e minute où Green marque 3/3 pour que la Sig passe enfin d'une tête en tête (72-67). Pour y rester jusqu'au bout sans réussir tout de même à creuser un grand écart. 98 à 97 : les jeux sont fait, tout va bien.
Une belle victoire sur le fil du panier qui vient illuminer une saison très morose.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sig strasbourg basket-ball sport