Budget participatif de Strasbourg: jusqu'au 29 avril, votez pour les projets citoyens financés pour un million d'euros

Jusqu'au 29 avril, Strasbourg propose à sa population de voter pour des projets proposés par monsieur et madame Tout-le-monde. On en dénombre une soixantaine, de la suggestion d'un simple embellissement de quartier à la proposition d'installer des bancs ou des cendriers. 
De l'ajout de bancs devant la gare jusqu'à l'installation d'une grande sculpture en forme de poterie... dans le quartier Poteries, les internautes ont imaginé beaucoup de projets citoyens.  Près de 200 suggestions ont été faites pour bénéficier du budget participatif de Strasbourg, qui atteindra un million d'euros.

Jusqu'au 29 avril, chaque Strasbourgeois et Strasbourgeoise de plus de 16 ans peut voter en ligne pour son ou ses projets préférés: cinq votes sont disponibles pour une soixantaine de projets. Il est possible de voter cinq fois pour le même projet, ou une fois pour cinq projets différents par exemple. Le budget pour chaque quartier dépend de sa population.
 


Parmi les suggestions concernant des fontaines, des abris à insectes, ou encore l'amélioration de l'éclairage public, France 3 Alsace vous en présente trois qui ont été mises en avant à l'occasion de ce vote citoyen.
 

Un nouveau skatepark

La construction d'un skatepark tout en béton est demandée dans le quartier Neudorf-Port du Rhin, celui de Cronenbourg étant jugé trop engorgé et élitiste. Cet aménagement s'intégrerait dans le paysage urbain et serait destiné aux utilisateurs et utilisatrices de skate-boards, trottinettes, vélos... de tous niveaux.

Son coût pourrait atteindre la coquette somme de 100.000 euros. Trois emplacements sont envisagés: le place de l'Étoile, le bassin Vauban, ou le jardin des Deux Rives. Ce projet est plébiscité: 1154 votes ont déjà été déposés en sa faveur.
 

Réparer l'horloge Ungerer


L'horloge Ungerer se trouve au 18 rue de la Brocque, dans le quartier Gare-Tribunal. Elle marque l'emplacement des anciens ateliers horlogers Ungerer: le père et le grand-père de l'illustre Tomi Ungerer étaient des horlogers renommés. Cette horloge est rongée par la rouille.

Rénover cette horloge pourrait coûter 10.000 euros. Ce projet très commenté a déjà recueilli 207 votes, parmi lesquels celui de Rose, qui explique dans les commentaires du projet: "Quel triste état pour une si belle pendule! Le décès de Tomi Ungerer cette année est un événement marquant pour la ville. Il devrait permettre, grâce à l'engouement pour cet artiste, la restauration de cette pièce qui rappelle la belle époque de sa famille horlogère."
 

Un ponton pour les barques et canoë-kayaks

Un ponton pourrait être construit quai des Joncs ou route des Chasseurs, à la Robertsau. Les adeptes de la pêche, du canoë-kayak, ou encore de la détente au bord de l'eau en bénéficieraient. 

La construction coûterait 60.000 euros. 23 votes ont déjà été récoltés, parmi lesquels le coup de coeur du conseil du quartier Robertsau.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dialogue citoyen