Euphorie dans les rues de Strasbourg après la victoire de la France à la Coupe du monde

Les effusions de joie n'ont plus de limite à Strasbourg après la victoire des Bleus lors de la finale de la Coupe du monde football, ce dimanche 15 juillet. Les cris de joie et les klaxons ont retenti très longtemps dans la capitale alsacienne.

La place Kléber a accueilli les réjouissances post-victoire.
La place Kléber a accueilli les réjouissances post-victoire. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Peut-être ne l'avez vous pas remarqué (auquel cas, bravo), mais l'équipe de France de football vient de remporter la finale de la Coupe du monde 4 à 2 contre la Croatie, ce dimanche 15 juillet. Oui, ils l'ont fait: vingt ans après la victoire française à la Coupe du monde de 1998, les Bleus ajoutent une seconde étoile à leur palmarès. Conséquence logique de cette belle victoire, les Strasbourgeoises et Strasbourgeois ont envahi les rues de la ville et laissé libre cours à leurs pulsions de joie. 
 

Avant le début du match, se déplacer jusqu'à la fanzone ou au bar et y prendre place

Le calme avant la tempête...
Le calme avant la tempête... © Vincent Ballester, France 3 Alsace
C'est au jardin des Deux Rives que se trouve la fanzone officielle de la ville de Strasboug. Mais il existait bien d'autres fanzones officieuses, comme l'enfilade de terrasses de la place Saint-Nicolas-aux-Ondes.
Plusieurs centaines de supporters et supportrices ont pris place sur les terrasses de Saint-Nicolas-aux-Ondes.
Plusieurs centaines de supporters et supportrices ont pris place sur les terrasses de Saint-Nicolas-aux-Ondes. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Les supporters et supportrices ont le sourire aux lèvres.
Les supporters et supportrices ont le sourire aux lèvres. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Les supporters et supportrices ont le sourire.
Les supporters et supportrices ont le sourire. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Il était recommandé de faire le plein en boissons avant le début du match (et l'abus d'alcool est déconseillé... bref, vous savez).
Il était recommandé de faire le plein en boissons avant le début du match (et l'abus d'alcool est déconseillé... bref, vous savez). © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Les terrasses étaient noires (ou plutôt bleues-blanches-rouges) de monde.
Les terrasses étaient noires (ou plutôt bleues-blanches-rouges) de monde. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
 

Et un, et deux, et trois... premiers buts ! (avec un quatrième ensuite)

Le premier but en faveur des Bleus... vient de la Croatie. Mario Mandzukic a marqué contre son propre camp sans le faire exprès. Une première victoire en demi-teinte...
Les sourires sont un peu crispés après le premier but concédé à la France: on aurait préféré victoire plus éclatante.
Les sourires sont un peu crispés après le premier but concédé à la France: on aurait préféré victoire plus éclatante. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Dans le public, on se rapproche, on fraternise...
Dans le public, on se rapproche, on fraternise... © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Et un peu plus loin, la future relève des Bleus s'entraîne déjà.
Et un peu plus loin, la future relève des Bleus s'entraîne déjà. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
C'est pas la taille du drapeau, qui compte: c'est le fait qu'il y en ait un!
C'est pas la taille du drapeau, qui compte: c'est le fait qu'il y en ait un! © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Hélas pour les Français, la Croatie réussit à égaliser après un but de Ivan Perisic. Heureusement, Antoine Griezmann parvient à rattraper le coup en marquant.
Légère inquiétude parmi les Français quand la Croatie parvient à égaliser.
Légère inquiétude parmi les Français quand la Croatie parvient à égaliser. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Heureusement, le penalty réussi d'Antoine Griezmann rétablit la supériorité française.
Quand Griezmann parvient à marquer, les fumigènes sont dégainés.
Quand Griezmann parvient à marquer, les fumigènes sont dégainés. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Ces jeunes ont tout compris, il faut manger entre deux verres pour éponger l'excès d'alcool ingurgité.
Ces jeunes ont tout compris, il faut manger entre deux verres pour éponger l'excès d'alcool ingurgité. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
De nombreuses et adorables familles sont présentes.
De nombreuses et adorables familles sont présentes. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Et il y a également de jolis couples sur place, unis par la passion des Bleus.
Et il y a également de jolis couples sur place, unis par la passion des Bleus. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
C'est la mi-temps. L'occasion de se remettre des émotions causées par le penalty de Griezmann et de remplir à nouveau son verre.
Comment ne pas être heureux comme ce supporter ? Pour l'instant, la France l'emporte.
Comment ne pas être heureux comme ce supporter ? Pour l'instant, la France l'emporte. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Les conversations sont joyeuses et animées.
Les conversations sont joyeuses et animées. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
D'autres trouvent un bref repos salutaire en s'asseyant là où il y a de la place.
D'autres trouvent un bref repos salutaire en s'asseyant là où il y a de la place. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Et on rappelle qu'il n'y a pas que l'alcool qu'il faut consommer avec modération, même si on est très content.
Et on rappelle qu'il n'y a pas que l'alcool qu'il faut consommer avec modération, même si on est très content. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Après la mi-temps, un troisième but salutaire est offert par Paul Pogba.
On a trouvé une taupe croate parmi cet océan de supporters et supportrices de la France.
On a trouvé une taupe croate parmi cet océan de supporters et supportrices de la France. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Les supporters et supportrices des Bleus prennent la confiance après le troisième but français.
Les supporters et supportrices des Bleus prennent la confiance après le troisième but français. © Vincent Ballester, France 3 Alsace


Après le coup de sifflet final, l'explosion de joie

Levée de drapeaux, cris de joie, lancers de pétards, concerts de klaxons: ça y est, la France est championne du monde.
Levée de drapeaux, cris de joie, lancers de pétards, concerts de klaxons: ça y est, la France est championne du monde. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Les ovations se multiplient aux quatre coins de la place.
Les ovations se multiplient aux quatre coins de la place. © Vincent Ballester, France 3 Alsace


La joie, c'est comme la bière: c'est mieux quand on la partage... en route vers la place Kléber !

La foule fait un sacré boucan: certains enfants en sont inquiets.
La foule fait un sacré boucan: certains enfants en sont inquiets. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Un petit rassemblement s'est formé devant la cathédrale avant de rejoindre la place Kléber.
Un petit rassemblement s'est formé devant la cathédrale avant de rejoindre la place Kléber. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Des touristes profitent de la liesse tricolore.
Des touristes profitent de la liesse tricolore. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Aux fenêtres, des drapeaux à foison.
Aux fenêtres, des drapeaux à foison. © Vincent Ballester, France 3 Alsace


Place Kléber, le chaos dans la bonne humeur

Les fumigènes ont inondé la place.
Les fumigènes ont inondé la place. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Partout, du bleu-blanc-rouge.
Partout, du bleu-blanc-rouge. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
On était obligé de voir le fameux drapeau breton au moins une fois.
On était obligé de voir le fameux drapeau breton au moins une fois. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
Des casse-cous ont escaladé des échafaudages pour manifester leur contentement. Était-ce nécessaire?
Des casse-cous ont escaladé des échafaudages pour manifester leur contentement. Était-ce nécessaire? © Vincent Ballester, France 3 Alsace
La joie est communicative, et on a apporté de quoi l'entretenir.
La joie est communicative, et on a apporté de quoi l'entretenir. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
La statue surplombant le tombeau du maréchal Kléber a été vigoureusement escaladée.
La statue surplombant le tombeau du maréchal Kléber a été vigoureusement escaladée. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
 

 

Et le trophée des Bleus? Déjà arrivé en France!

On se quitte avec ce fan exhibant fièrement son trophée des Bleus.
On se quitte avec ce fan exhibant fièrement son trophée des Bleus. © Vincent Ballester, France 3 Alsace


Nous étions en direct de Strasbourg et du festival Décibulles

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
international coupe du monde de football football sport