• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Disparition de Sophie Le Tan : une hachette avec des traces de sang découverte dans la cave de Jean-Marc Reiser

Jean-Marc Reiser à la sortie du tribunal, jeudi 28 février. / © Eric Kleinhoffer. France 3 Alsace
Jean-Marc Reiser à la sortie du tribunal, jeudi 28 février. / © Eric Kleinhoffer. France 3 Alsace

Une source ayant pu consulter le dossier d'instruction indique qu'une hachette avec des traces de sang encore non identifiées a été découverte dans la cave de Jean-Marc Reiser le principal suspect dans la disparition de Sophie Le Tan.

Par Marc Chanel, Marie Coulon, Catherine Munsch, Aymeric Robert

Lors des perquisitions dans l'appartement, la cave et la voiture de Jean-Marc Reiser, le principal suspect dans l'affaire de la disparition de Sophie Le Tan, une centaine d'objets ont été prélevés pour analyse. Et parmi ces objets, une hachette avec des traces de sang encore non identifiées découverte dans la cave de Jean-Marc Reiser, indique une source qui a pu consulter le dossier d'instruction. C'est l'un des éléments "les plus troublants du dossier" précise cette personne. On ignore pour l'instant si les analyses de sang sur cette hachette ont déjà été effectuées.

Selon cette même source, la police a retrouvé des bidons d’essence, une bouteille d’alcool, des allumettes, des bâches plastique et une paire de chaussures de marche recouvertes de terre. Autant d'éléments qui accréditent la thèse d'un déplacement dans une zone boisée. 

Ce lundi 18 mars, nos confrères de BFM TV ont publié un article indiquant que "le téléphone de la jeune femme a borné une dernière fois dans le secteur de la forêt de la Robertsau" à Strasbourg, ce qui constituerait un élément supplémenatire à l'encontre de Jean-Marc Reiser.
 

Prochaine audition le 28 mars

On sait d'après une source proche du dossier, que Sophie Le Tan a envoyé un dernier SMS à 9h17 le 7 septembre 2018, jour de sa rencontre avec Jean-Marc Reiser et jour de sa disparition. Son téléphone a cessé d'émettre à 14h49 ce même jour. Jean-Marc Reiser devrait être interrogé sur ces différents élements, le 28 mars, date de sa prochaine audition avec la juge d'instruction Eliette Roux, selon son avocat Francis Metzger.
 

L'information du bornage du téléphone ne nous a pas été confirmée par la procureure de Strasbourg, qui rappelle qu'aucune piste n'est écartée. Gérard Welzer, l'avocat de la famille de Sophie Le Tan, n'a lui non plus pas confirmé cet élément. "Je n’ai pas vu dans le dossier une information selon laquelle le portable de Sophie aurait borné dans cette forêt", nous a-t-il affirmé. L'avocat évoque en revanche des charges beaucoup plus importantes à l'encontre de Jean-Marc Reiser. Il s'agirait de la hachette découverte dans la cave du suspect.

Seul monsieur Reiser connaît la manière dont il a fait disparaître Sophie, maintenant ça ne serait absolument pas surprenant que monsieur Reiser ait amené Sophie dans la forêt, mais pour l’instant, dans le dossier, cet élément du portable de Sophie dans la forêt, je ne l’ai pas vu
- Gérard Welzer, avocat de la famille Le Tan -


"Ceci dit, il y a plein d’éléments bien plus graves à l’encontre de monsieur Reiser, poursuit Gérard Welzer, dont je ne parlerai pas, en dehors des éléments qui ont été publiés, c'est-à-dire que monsieur Reiser n’a cessé depuis le départ de mentir. Il a tendu un piège à Sophie, par la voie d’une annonce. Sophie a été au domicile de monsieur Reiser, à partir du moment où elle est rentrée chez lui, seul monsieur Reiser sait ce qu’est devenue Sophie."

"Ce dont je suis sûr, c’est que tout le dossier tel qu’il a été rendu public depuis le départ montre, sans contestation possible, que monsieur Reiser est le responsable de la disparition de Sophie et que sa culpabilité pour moi ne fait aucun doute."

Même son de cloche du côté de Khadija Arratbi, qui a créé la page Facebook Mobilisation pour retrouver Sophie Le Tan, responsable de plusieurs battues citoyennes pour retrouver la jeune fille. "Nous sommes surpris par ce qui semble être un scoop, mais n’en n’est pas un car ces éléments ont déjà été évoqués, sauf les éléments concernant le bornage dans la forêt de la Robertsau."
 

Nouvelle battue citoyenne

Khadija Arratbi qui affirme avoir des informations sur le dossier d'instruction via la famille prévoit "indépendamment des éléments annoncés par les uns ou les autres, une nouvelle battue le week-end du 23-24 mars. Ce sera à Lutzelhouse, à cause de certains éléments dont nous avons connaissance". Khadija Arratbi vient de déposer les statuts d'une association à la préfecture, Icared (Initiative citoyenne d’aide et de recherche en cas d’enlèvement et de disparition) et espère pouvoir se porter partie civile pour avoir un accès direct au dossier.

"Nous attendons l’audition de Jean-Marie Reiser à la fin du mois de mars", rajoute Khadija Arratbi. Une audition qui aura lieu le jeudi 28 mars, selon Francis Metzger, l'avocat de Jean-Marc Reiser qui a été mis en examen pour assassinat, enlèvement et séquestration. Sa première demande de remise en liberté a été rejetée le 28 février.

L'interview de Gérard Welzer

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus