EN IMAGES. A Strasbourg, les balcons et les façades deviennent galeries d'art

Publié le
Écrit par Karine Gélébart

Pour dynamiser le quartier de Cronenbourg à Strasbourg, et en offrir une autre image, l'association citoyenne aCROciation a eu l'idée d'utiliser les balcons et les façades pour offrir aux habitants et aux passants une exposition de photographies en plein air, à voir du 14 au 22 mai 2022.

Depuis trois ans, l'association de quartier aCROciation multiplie les initiatives pour réveiller le Vieux Cronenbourg. "Nous voulons sortir de l'image dormante du quartier, expose celui qui a pris en main le groupe culture de la structure, Maxime Penard. Donner envie de s'y promener, de lever le nez. Le faire voir autrement."

Alors, après les fêtes de voisins, les initiatives écolos, la mise en place d'une trucothèque et de nombreux événements solidaires et citoyens, c'est donc sur la culture que misent désormais les membres de l'association. Avec une première idée : monter une exposition de photos en plein air.

Ont été sélectionnées, et reproduites en grand format 1m50 sur 1m, une soixantaine de photographies tirées de l'exposition Luminance 2021 proposée en juin 2021 par le club photo d'Achenheim.

Et ce sont les balcons et les façades des maisons et des immeubles de plusieurs rues du quartier qui serviront de supports aux images de 14 photographes alsaciens (trouver ici les différents lieux où sont exposées les photos).

Une journée de rencontres le 21 mai

Des photographes qui pour certains viendront à la rencontre des habitants lors de la journée phare de l'événement, le samedi 21 mai. Une après-midi festive autour de la photographie est organisée à l'école Camille Hirtz, avec visite accompagnée de l'exposition, concours de "la plus belle photo de mon quartier" et atelier de pratique de la photographie argentique.

Quant à l'exposition en elle-même, finement intitulée "aCROchages, mon balcon est une galerie photo", elle sera visible du 14 au 22 mai 2022. "Nous avons vraiment envie d'amener l'art vers les gens, sans avoir à les attirer dans un lieu dédié, expliquent les organisateurs. Et comme Cronenbourg n'a pas forcément de site patrimonial fort, c'est en se baladant dans ses rues qu'il s'apprécie..." Et pendant 10 jours, en levant le regard vers les balcons.