Féerie de Noël : un couple d’Eckbolsheim décore son balcon "pour faire plaisir aux autres" en pleine crise sanitaire

Un couple d’Eckbolsheim a décidé de décorer le balcon de son appartement situé rue de la Chenaie pour "donner un peu de baume au cœur" aux autres, en ces temps de crise sanitaire. L’illumination, aura lieu le 28 novembre 2020 devant les habitants du quartier.  
 

Le balcon de Léon et Isabelle Thomas, en cours de décoration.
Le balcon de Léon et Isabelle Thomas, en cours de décoration. © Léon Thomas
"Noël au balcon". L’expression prend tout son sens chez Léon et Isabelle Thomas. Ces deux habitants d’Eckbolsheim viennent tout juste de finaliser la décoration de leur espace de 4m2, situé au rez-de-chaussée du 36 rue de la Chenaie.

"Il n’y a pas que les maisons qui peuvent être décorées, les balcons aussi", se félicite Léon.

Depuis 2015, le père et la mère Noël mettent un point d’honneur à garnir et illuminer leur extérieur, "comme l’intérieur". Grands gagnants du concours de décoration de la ville à de multiples reprises, "impressionner les autres", ils savent faire.

Mais cette année, les Thomas ont décidé de "mettre le paquet", crise sanitaire oblige. Si le reconfinement a atteint l’un des symboles calendaires les plus forts pour des milliers de familles, qu’à cela ne tienne, eux sont entrés en résistance.  Ils se préparent à faire lever les têtes et à faire briller les yeux de leurs voisins, malgré tout.

"Il n’y aura pas de marché de Noël, il n’y a pas l’ambiance habituelle de la fin d’année. On le sent bien, les gens ne sont pas à la fête, ils se laissent un peu aller.  Je pense que ce que nous faisons peut leur faire plaisir", reprend Léon.
 
Léon et Isabelle Thomas, passionnés de Noël
Léon et Isabelle Thomas, passionnés de Noël © Léon Thomas

Résultat, devant la baie vitrée de l'appartement, plusieurs dizaines d’objets sont amassés. Maisonnettes, rennes, guirlandes, lumières, et autres ornements, amassés "depuis des années" ou créés par leurs soins, prêts à reprendre du service. "Il ne manque plus que le nouveau sapin artificiel qui devrait arriver", confit-il encore, avec une pointe d’impatience dans la voix. Car le temps presse.

Le 28 novembre 2020 à 20h, au moment même où Strasbourg allumera le grand sapin de la place Kléber, à Eckbolsheim, les Thomas illumineront leur balcon. Ce jour-là, le couple espère voir affluer autour de son domicile "beaucoup de monde". "On convie tous ceux qui le souhaite à venir voir et à partager ça avec nous". Un moment de rassemblement, dans le respect des mesures barrières, histoire de retrouver un peu de chaleur humaine. Avouons que par les temps qui courent, l’initiative a de quoi faire du bien.  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements sorties et loisirs