"Il fera danser les anges au paradis" : Jean-Claude Helmer, patron du "Chalet", est mort à 83 ans

Jean-Claude Helmer, l'ancien directeur de la discothèque "Le Chalet" à Strasbourg, est décédé lundi 2 octobre.

C'est un bout de l'histoire de la nuit strasbourgeoise qui s'en va. Jean-Claude Helmer, l'ancien patron de la boite de nuit "le Chalet", est décédé lundi 2 septembre au matin à l'âge de 83 ans, a-t-on appris de son ancien collègue et ami, Barina Flipper. "Il est décédé de vieillesse ce matin à Valbonne [Alpes-Maritimes], où il avait déménagé depuis sa retraite", a-t-il expliqué. 

"C'était le boss des boss, le patron des patrons de la nuit en France." Quand on lui parle de Jean-Claude Helmer, Barina Flipper a du mal à s'arrêter. Les deux hommes ont travaillé ensemble pendant plus de 20 ans.

"On a fait danser des clients lambdas, des célébrités, des politiques", se rappelle Barina Flipper. Il loue un homme "reconnu dans le monde de la nuit à travers l'Alsace, la France et l'Europe".  

Quelqu'un "qui cherche à faire mieux chaque jour"

"Le Chalet", véritable institution, aura fait danser des centaines de milliers d'Alsaciens pendant presque cinq décennies. Jean-Claude Helmer, c'est l'homme qui a fait de cette ginguette reprise au début des années 60, l'une des discothèques les plus célèbres de France.

Avec ses salles de restaurants, ses bars, son karaoké, sa cafétéria, la boite de nuit rassemblait 2000 personnes tous les soirs. "A Strasbourg, des couples se sont rencontrés, se sont mariés ou se sont même séparés au Chalet, il y en avait pour tous les âges, c'était exceptionnel", s'émeut Barina Flipper. Et pour y arriver, il fallait quelqu'un "qui cherche à faire mieux chaque jour". 

"Il se levait très tôt et se couchait très tard toutes les nuits, il était très rigoureux, très droit."

Barina Flipper, patron de la discothèque "le Next"

"Il m'a appris mon métier" 

Jean-Claude Helmer confiait lui-même, lors d'une interview en 2010, "ne jamais avoir eu l'impression de travailler".

"Pour moi travailler, c'était être sur la route ou faire le maçon, quand on travaille dans le plaisir, on n'a pas l'impression de travailler." 

Jean-Claude Helmer, ancien patron du "Chalet"

L'homme et l'endroit ont marqué les esprits. Serge Graner, serveur pendant 23 ans au "Chalet", décrit "un patron merveilleux, très professionnel". "Quand il avait quelque chose à dire, il le disait. Il faisait le nécessaire pour que le service soit au top, pour s'améliorer tout le temps, il m'a appris mon métier."

"Pour le plaisir"

Pendant des années, "le Chalet" a même accueilli l'émission de FR3 "Pour le plaisir". Mylène Farmer, Céline Dion, Herbert Léonard... Tous ont franchi les portes du "Chalet" et sont venus chanter dans l'émission de Christian Daniel. 

Jean-Claude Helmer laisse l'image d'un entrepreneur qui avait toujours plein d'idées. "L'entrée à 10 euros avec une conso, c'est lui ! s'exclame Barina Flipper. Il a aussi eu l'idée de permettre aux clients qui ne voulaient pas finir leur bouteille de la laisser 'au garage' pour une prochaine fois, pour maitriser l'abus d'alcool."

Après 48 ans de bons et loyaux services, "le Chalet" a fermé en 2010. En retraite, Jean-Claude Helmer est parti se reposer dans le Sud, sur les hauteurs de Cannes. Son ami Barina Flipper en est sûr, "si quelqu'un peut faire danser les anges au paradis, c'est lui". 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité