Le groupe strasbourgeois Funkindustry qui cartonne en Asie revient avec un nouvel album

Publié le Mis à jour le
Écrit par Léna Romanowicz
Les six Alsaciens du groupe Funkindustry ont sorti leur deuxième album.
Les six Alsaciens du groupe Funkindustry ont sorti leur deuxième album. © Bernadette Nguyen

Un mélange de pop, de R’n’B, de funk et une pointe d'influence asiatique, voilà la recette du deuxième album du groupe Funkindustry, sorti le 15 octobre. Les six Strasbourgeois continuent de faire danser l'Asie et semblent avoir trouvé leur identité musicale.

Leur titre "Do it" avait fait carton plein en Asie en 2020. Le 15 octobre, le groupe strasbourgeois Funkindustry est revenu sur le devant de la scène alsacienne mais aussi nippone avec la sortie de son deuxième album éponyme. Les six membres se révèlent encore un peu plus à travers des sonorités pop et funk, si appréciées des danseurs de locking qui ont fait leur succès au Japon. 

En août 2020, un professeur japonais de locking, une danse issue du hip-hop aux mouvements saccadés, avait contacté le groupe afin d'utiliser l'un de leurs morceaux pour un concours télévisé. Depuis, François-Xavier, Nathan, Jean-Mathieu, Rémi, Cédric et David surfent sur cette notoriété inattendue. L'album a bénéficié d'une distribution spécialement pour le Japon. 

"On aime ce double jeu entre la danse et la musique"

"Cet album est plus éclectique dans les influences. On a vraiment trouvé notre identité musicale", lance Nathan, le chanteur du groupe. Plus soudés que jamais, les six membres ont voulu confronter leur groove festif à quelque chose de plus exotique. Ils ont par exemple fait appel au jeune rappeur japonais Jua sur le titre "Suddenly." Et cette audace a payé. Le titre est désormais le plus streamé de leur album. 

Les musiciens sont allés encore plus loin en travaillant sur l'esthétique des clips, notamment en passant par la danse, le locking, celle qui les a fait connaître. Une soixantaine de danseurs japonais venus d'Osaka, de Tokyo ou encore de Kagoshima ont ainsi participé au clip "Gimme all you got", impensable pour eux il y a encore quelques années. "On n’avait jamais travaillé avec des danseurs, et surtout la danse locking, une danse affiliée à la musique funk, on s’est dit c’est génial ! On aime ce double jeu entre la danse et la musique, lier ces deux arts. C'était une direction artistique à prendre", explique le chanteur. 

Une tournée au Japon

Fier de cet élan, le groupe vise désormais l'Asie et envisage une tournée au Japon pour 2022. "Les choses prennent du temps, aller au Japon pour aller au Japon, ça ne servirait à rien. On travaille sur l’implantation au sein du marché asiatique en amont, comme pour le titre avec Jua par exemple. On veut s’implanter dans le paysage local."

L'album est déjà disponible sur toutes les plateformes d'écoute en ligne et sa sortie en CD et en vinyle aura lieu le 26 novembre. Funkindustry organisera également une rencontre avec les Strasbourgeois "courant novembre" au restaurant Hey Maman. 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.