Législatives 2022 en Alsace : la Nupes s'implante à Strasbourg et à Mulhouse avec cinq candidats qualifiés pour le second tour

Avec cinq candidats qualifiés pour le second tour en Alsace, la Nupes s'installe dans les grandes villes. Elle est même très bien placée dans deux circonscriptions strasbourgeoises. C'est le cas de l'écologiste Sandra Regol qui affrontera Alain Fontanel, candidat de la majorité présidentielle.

La soirée a été belle en Alsace pour la NUPES dont cinq candidats sont qualifiés pour le second tour des législatives 2022.

Dans la 1e circonscription du Bas-Rhin, celle de Strasbourg centre-ouest, l'écologiste Sandra Regol arrive en tête au premier tour. Avec 38,07% des voix, la candidate NUPES sera opposée le 19 juin prochain à Alain Fontanel, candidat LREM et challenger qui obtient 28,88% des voix. 

Dans la 2e circonscription, Emmanuel Fernandes (LFI-NUPES) est lui aussi en tête : avec 36,89% des voix, il affrontera Sylvain Waserman (Modem-Ensemble) qui a rassemblé 30,31%.

C'est à la fois une belle dynamique et une vague qui passe ce soir en France

Emmanuel Fernandes

Candidat LFI-NUPES

"C'est à la fois une belle dynamique et une vague qui passe ce soir en France", se satisfait Emmanuel Fernandes. De son côté, Sandra Regol, numéro deux d'EELV, est tout sourire : "Le sentiment, ce soir, c'est une forte gratitude envers les Strasbourgeois qui ont décidé de mettre au second tour quatre candidats Nupes". 

En effet, même s'ils ne sont pas en tête pour le second tour, deux autres candidats Nupes sont qualifiés dans le Bas-Rhin : Sébastien Mas challengera Bruno Studer (Renaissance-Ensemble) dans la 3e circonscription et Imane Lahmeur sera opposée à Françoise Buffet, candidate LREM dans la 4e circonscription du Bas-Rhin.

La coalition de gauche s'installe aussi dans le paysage mulhousien où dans la 5e circonscription du Haut-Rhin, Nadia El Hajjaji affrontera Olivier Becht, candidat de la majorité présidentielle.

Sébastien Michon, politologue et chercheur au CNRS, analyse : "Avec cinq candidats qualifiés pour le second tour en Alsace, dont deux candidats très bien placés, la Nupes confirme son implantation dans les grandes villes". Strasbourg dispose désormais d'un noyau fidèle d'écologistes et d'Insoumis. La suite logique des dernières élections municipales et présidentielles finalement.