Strasbourg : les boutiques les plus attractives récompensées par un trophée du design

Ce lundi 11 janvier 2020, 13 des 48 boutiques candidates dans l'Eurométropole de Strasbourg, ont remporté un trophée "Commerce design Strasbourg Eurométropole". Il récompense les aménagements intérieurs et extérieurs les plus attractifs et plaisants, réalisés à l'aide de professionnels.  

Une lauréate du trophée Commerce Design Strasbourg Eurométropole, devant sa boutique primée
Une lauréate du trophée Commerce Design Strasbourg Eurométropole, devant sa boutique primée © Joy Fleutot / Joy Concept Store

Cafés, restaurants, hôtels, artisans et services qui s'illustrent par la qualité et le style contemporain de leur aménagement, réalisés avec des architectes, designers, agenceurs et concepteurs de magasins, peuvent concourir aux trophées "Commerce Design Strasbourg Eurométropole". Ce lundi 11 janvier 2020, treize enseignes sur les 48 candidates ont été récompensées pour cette 5ème édition. Le trophée compte six catégories : les commerces traditionnels alimentaires, les commerces traditionnels non alimentaires, les commerces hybrides, les hôtels, restaurants et services aux particuliers.

Une récompense qui rend les commerces plus visibles

Parmi les vainqueurs, la boutique unisexe ludique pour enfants de Joy Fleutot. Elle y propose des jeux, mais aussi des vêtements, des livres et autres articles de l'univers de l'enfance, depuis le 15 décembre 2019. "Une boutique où tout était à faire" explique la jeune propriétaire, "car avant c'était un laboratoire dentaire, donc rien à voir en terme d'aménagement et d'ambiance. L'établissement ne recevait pas de public, donc il a fallu faire beaucoup de changements. Et pour cela, j'ai tout de suite compris qu'il fallait un professionnel, et j'ai eu la chance d'en rencontrer un lors d'une soirée d'entrepreneurs, qui a compris mon concept. C'est lui, Vincent de Studio Concept 120 qui m'a proposé de participer à ce concours. J'ai accepté de jouer le jeu pour participer et mieux faire ce genre de boutique qui veut déconstruire les stéréotypes garçons-filles. En plus de ce que je vends, je propose aussi des ateliers et des discussions autour de la thématique de l'égalité."

Boutique unisexe pour enfants, un nouveau concept store à Strasbourg
Boutique unisexe pour enfants, un nouveau concept store à Strasbourg © Joy Fleutot / Joy Concept store

 

"Avec ce trophée, on pourra mieux faire connaitre la boutique et les valeurs que je porte ; montrer qu'on peut faire les choses autrement en terme de design, mais aussi en terme d'aménagement, pensé pour les enfants."

Joy Fleutot / Joy Concept Store

 

"Quand j'ai eu la nouvelle, j'étais surprise et très fière aussi. Même si on a toujours envie de gagner, c'est quand même génial quand tout le travail qu'on a réalisé est récompensé. Avec le designer nous avons travaillé sur les plans pendant deux mois, puis les travaux ont encore duré un mois et demi. Ce que j'apprécie aussi dans cette entreprise de décoration, c'est qu'elle fait appel à des professionnels, menuisiers, plombiers locaux. Ce que je ferai du trophée ? Je l'exposerai dans la boutique !"

 

Le trophée Commerce Design Strasbourg Eurométropole a été créé par le Centre verrier de Meisenthal
Le trophée Commerce Design Strasbourg Eurométropole a été créé par le Centre verrier de Meisenthal © CCI

Objectifs des trophées 

L'idée a été développée d'après un concept canadien, qui cherchait à renforcer l'attractivité des villes et la modernisation des commerces. Dans l'Eurométropole de Strasbourg, le concept séduit aussi et permet d'atteindre plusieurs objectifs, comme attirer de nouveaux visiteurs, renforcer l'image de marque de la ville. Car oui, des boutiques qui font envie, attirent les clients et contribuent au rayonnement de l'Eurométropole. Alors de plus en plus de boutiques, cafés, boîtes de nuit, cinéma et autres commerces  se font accompagner par des professionnels, architectes, designers, agenceurs ou concepteurs de magasins.

 

Faire émerger des talents et asseoir des réputations

Si le trophée met en lumière les boutiques, cafés, cinémas, restaurants et autres enseignes qui investissent pour être attractives, il permet aussi à des designers de faire connaître leur talent. Laure Flesch, par exemple fait partie des heureux lauréats 2020, pour la décoration l'agence immobilière B2B design. "Je ne suis pas très concours, mais pour celui-ci, je me suis dit "pourquoi pas, et j'ai gagné." Originalité, pour cette jeune femme la décoration est une reconversion. "Issue de la médecine vétérinaire, j'ai changé de domaine en 2011" raconte Laure Flesch. "Au début je n'étais pas légitime du tout, mais très vite, j'ai eu la chance de participer à une émission de télévision à Paris et quand je suis venue m'installer à Strasbourg, les chantiers se sont enchaînés, bars, restaurants, villas de luxe. Le bouche à oreille fait beaucoup pour nos métiers, et quand votre nom revient plusieurs fois dans les conversations, il finit par entrer dans la tête des gens."

 

"C'est mon premier concours et mon premier trophée, je compte bien re-participer et prouver que ce n'était pas un hasard.' 

Laure Flesch, décoratrice

 

 

Ce trophée, créé par le Centre International d’Art Verrier de Meisenthal, est une vraie surprise pour la décoratrice : "J'étais persuadée que j'allais gagner avec le restaurant Il Fellice, rue des tonneliers à Strasbourg, pour lequel j'ai créé un plafond végétal, et c'est l'agence immobilière qui a gagné, mais je suis ravie, car les propriétaires m'ont donné carte blanche et en plus ils ont mis les moyens. J'ai vraiment pu donner une âme à ce lieu." Participer à ce concours est aussi une façon pour les designers d'élargir leurs carnet d'adresses : "Même quand on est déjà sur de gros projets, un tel prix est bienvenu, car on n'est jamais assez connu" ajoute Laure Flesch. Et de conclure : " Ce qu'il y a de plus difficile dans ce métier, c'est de cerner la personne pour arriver à faire une décoration qui lui ressemble. Il faut vraiment être dans l'empathie." Transformer une rénovation en succès économique, réussir à attirer une cliente plus conséquente, faire émerger et asseoir des talents, le Trophée commerce design Strasbourg Eurométropole est remis tous les deux ans. Avis aux candidats qui souhaitent se lancer dans l'aventure de la boutique ou du commerce le plus attractif : le prochain concours aura lieu en 2022.

 

Les lauréats 2020-2021 : 

BOTTEGA RENZINI NORCINARTE (catégorie commerces hybrides)
38 rue de la Première Armée 

MAVROMMATIS (catégorie commerces traditionnels alimentaires)
8 Rue d’Austerlitz

 

LA CLOCHE À FROMAGE (catégorie commerces traditionnels alimentaires)
BOUTIQUE
4 rue du Noyer

OPTIQUE DES VOSGES (catégorie commerces traditionnels non-alimentaires)
1 rue Oberlin

BEXLEY  (catégorie commerces traditionnels non-alimentaires)
5 rue des Juifs

VOCO STRASBOURG CENTRE -THE GARDEN (catégorie hôtel)
9 rue des Magasins

 

AROK HOTEL (catégorie hôtel)
7 place de la Gare

UMAMI  (catégorie restaurants)
8 Rue des Dentelles

 

LE METEOR (catégorie restaurants)
10 rue du Vingt-Deux Novembre

ESPACES & COMMERCES (catégorie espaces et commerces)
39 quai des Bateliers

 

CINÉMA VOX (catégorie services aux particuliers)
17 rue des Francs-Bourgeois

 

RESTAURANT LES 3 BRASSEURS  (catégorie coup de coeur du jury)
16 allée de la Houblonnière

Le coup de coeur du Jury, composé de plusieurs architectes, d'un membre créateur du CEAAC, d'une enseignante à la Haute École des Arts du Rhin, d'un président d'agence de communication, va à une  brasserie "Les 3 brasseurs" à Cronenbourg. En réalité, il s'agit plutôt d'une renaissance de brasserie, sur le site historique de la brasserie Kronenbourg, désormais installée à Obernai. Impossible à découvrir ou redécouvrir dans l'immédiat, la brasserie, comme tous les bars et restaurants, est fermée jusqu'à nouvel ordre pour cause de Covid-19. 

La date d'ouverture des prochaines inscriptions n’a pas encore été définie en cette mi-janvier, mais les futurs candidats souhaitant prendre de l’avance peuvent envoyer un e-mail à l’adresse « commercedesign@alsace.cci.fr ». Ils seront recontactés dès le lancement de la prochaine édition. 

 

 

 

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie tourisme artisanat design culture