Strasbourg : une cagnotte en ligne pour soutenir les cheminots de la SNCF qui font grève

Une cagnotte Leetchi a été mise en place pour alimenter une caisse de grève destinée aux cheminots de Strasbourg (Bas-Rhin). La grève contre la réforme des retraites dure depuis le 5 décembre. 

La gare de Strasbourg (Bas-Rhin).
La gare de Strasbourg (Bas-Rhin). © Sascha Steinach, MaxPPP
La grève contre la réforme des retraites dure depuis le 5 décembre 2019. Les cheminots grévistes demandent l'abandon de la réforme depuis près d'un mois, et comme on n'est pas payé quand on fait grève, leur situation financière devient tendue. C'est la raison pour laquelle l'intersyndicale des grévistes a mis en place une cagnotte Leetchi afin de les aider.

Près de 1.500 euros ont déjà été récoltés. Interrogé par France Bleu Alsace, le cheminot CGT qui a créé cette caisse de grève voit dans ces dons un "geste politique". France 3 Alsace a contacté Vincent Schaller, ancien secrétaire régional de Sud Rail, au sujet de la cagnotte.
 

Comment est venue l'idée ?

"On s'est rendu compte que des gens voulaient donner. Ce sont des gens qui ne peuvent pas forcément faire grève, comme des étudiants ou des retraités. C'est le moyen pour eux de soutenir le mouvement."
 

Pourquoi cette cagnotte ?

"Si les cheminots sont en grève, ce n'est pas que pour eux. Ils perdent de l'argent. Cette cagnotte, ce n'est pas pour financer la grève : c'est montrer un soutien à leurs revendications. La majeure partie des Français soutient cette grève, car eux aussi sont concernés. Et le ferroviaire, c'est l'un des derniers bastions où la grève est une possibilité. Cette grève, c'est pour l'ensemble de la société."
 

Quelles sont les raisons de votre opposition à cette réforme ?

"La réforme des retraites, ce n'est pas une question de régimes spéciaux. On a déjà des catégories professionnelles qui sont exclues de la réforme. Donc la notion d'universalité ou d'équité tombe."
 
"Le calcul sur une carrière entière, au lieu des meilleures années, va mécaniquement faire baisser le montant des pensions. Pareil pour le système à points qui va faire travailler plus longtemps. En fait, cette réforme, c'est travailler plus gagner, au mieux, autant. L'espérance de vie n'augmente pas pour se tuer toujours plus au travail !"
 

Vous vous opposez également au système de retraite par capitalisation ?

"Oui, car notre retraite par redistribution, c'est l'un des meilleurs systèmes au monde. La réforme vise à casser la solidarité entre les générations. Si elle passe, les plus riches pourront bénéficier d'une retraite par capitalisation, et les autres pourront pleurer. C'est le système en place aux États-Unis, avec les fonds de pension, et il peut se casser la figure."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social solidarité société sncf transports transports en commun trains régionaux retraites