Strasbourg : la gratuité des transports pour les moins de 18 ans provoque un boom des abonnements

Déjà près de 14 000 abonnés supplémentaires à la CTS chez les moins de 18 ans : résultat de la gratuité décidée par la municipalité de Strasbourg à partir du 1er septembre prochain pour les mineurs résidants dans l'Eurométropole. La campagne lancée au début de l'été est un succès.
Une première en France : dès le 1er septembre, les transports en commun seront gratuits pour les moins de 18 ans dans l'Eurométropole de Strasbourg.
Une première en France : dès le 1er septembre, les transports en commun seront gratuits pour les moins de 18 ans dans l'Eurométropole de Strasbourg. © Yves Ledig

Les bénéficiaires de la gratuité des transports ne se font pas prier : ils sont 39 000 dans l'Eurométropole de Strasbourg à avoir fait les démarches pour obtenir un abonnement, dont 14 500 nouveaux clients à ce jour. Et ce n'est pas fini, ce chiffre va continuer d'augmenter. Dans quelle proportion? "On attend potentiellement 45 000 à 50 000 demandes d'abonnements avec une dernière ligne droite à tenir jusqu'au 1er septembre" précise Caroline Messner, directrice du développement commercial à la CTS. 

Seule condition : résider dans l'Eurométropole

La gratuité s'adresse à tous les mineurs qui peuvent justifier d'une résidence dans l'Eurométropole de Strasbourg, soit potentiellement 80 000 personnes.

Pour les bénéficiaires, il faut toutefois faire les démarches nécessaires pour obtenir la carte Badgéo, valable un an, et renouvelable jusqu'à la majorité de son titulaire. Pour éviter les longues files d'attente au guichet, la CTS incite à privilégier les demandes dématérialisées, mais un accompagnement en présentiel est également prévu, et une agence éphémère a même été ouverte en gare de Strasbourg. 

Une mesure sociale et environnementale

Pour la municipalité écologiste de Strasbourg, cette initiative qui constitue une première en France vise à réduire la place de la voiture. Une mesure qui se justifie d'autant plus dans le cadre de la future ZFE, la zone à faible émission de CO2, que la Ville et l'Eurométropole se sont engagées à mettre en place. 

La gratuité nécessite tout de même des démarches pour l'obtention de la carte d'abonnement Badgeo. La campagne d'abonnement est ouverte jusqu'au 1er septembre.
La gratuité nécessite tout de même des démarches pour l'obtention de la carte d'abonnement Badgeo. La campagne d'abonnement est ouverte jusqu'au 1er septembre. © Yves Ledig

Prendre les transports en commun, plutôt que la voiture sans pénaliser les familles : pour une famille de deux enfants qui gagne le SMIC, cette mesure permettrait d'économiser 550 euros par an, calcule-t-on à l'Eurométropole. Et le bénéfice n'est pas que financier : des jeunes qui ont pris l'habitude de se déplacer en transport en commun seront moins enclins de prendre la voiture lorsqu'ils seront adultes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports jeunesse société famille