Strasbourg : le Ginkgo biloba de la place de la République n'est pas sacré "arbre de l'année"

Publié le Mis à jour le

Il s'est fièrement battu. Jusqu'au bout. Mais le Ginkgo biloba de la place de la République à Strasbourg n'aura pas obtenu suffisamment de voix pour atteindre les sommets et décrocher le titre du plus bel arbre de l'année 2021. L'arbre remarquable strasbourgeois s'est incliné devant un châtaignier d'Ile-de-France.

Il lui a manqué quelques voix, 413 très exactement. Le Ginkgo biloba de la place de la République à Strasbourg (Bas-Rhin) n'est pas sacré plus bel arbre de l'année 2021. Les résultats sont tombés ce lundi 17 janvier, le Gingko a été battu avec 7341 voix contre 7754 pour un châtaignier basé en Ile-de-France. Cette année, 220 arbres avaient été présentés au concours. Quatorze ont été sélectionnés début septembre pour porter les couleurs de leurs régions. Dont le Gingko biloba de Strasbourg, représentant le Grand Est. Il s'est donc incliné en finale. Pourtant celui qui trône depuis plus d'un siècle sur cette place centrale de la capitale européenne avait tout pour gagner. 

Des mensurations parfaites. Du haut de ses 29 mètres, il présente un diamètre de 180cm, soit une circonférence d’environ 5,65m. Depuis des décennies, il déploie une couronne qui atteint un diamètre de 27m. L’étendue de sa canopée est donc de 572m². Majestueux.

De l'or en automne. Ses couleurs évoluent avec les saisons. L’auteur Gilbert Klein, décrit ainsi dans son livre "Histoire des arbres de Strasbourg" : "L’alchimie automnale transforme les ginkgos de la place en arbres de lumières. Leurs feuilles, dont la forme et la texture originales ne passent pas inaperçues, prennent alors une couleur d’un jaune si intense, qu’il les fait ressembler à de l’or." De l'or suspendu à ses branches qui illumine la place de la République même les jours de grisaille. "Et lorsqu’elles tombent, c’est un tapis somptueux qui se déploie. "

Témoin de l'histoire strasbourgeoise. Ce Ginkgo biloba a été planté à la fin du XIXe siècle sur la place de la République, lors de la construction de la Neustadt de Strasbourg, quartier construit par les Allemands, suite à l’annexion de l’Alsace. La Neustadt est classée au patrimoine mondiale de l’Unesco depuis le 9 juillet 2017. Ces arbres (ils sont deux Ginkgos plantés en miroir place de la République) auraient été offerts par l’empereur du Japon à son homologue Guillaume II à qui la place avait été dédiée. Plus d'un siècle donc que le Ginkgo observe et traverse les multiples évolution du quartier, de sa ville.

Aujourd’hui, cet arbre très apprécié des Strasbourgeois participe également aux enjeux de diminution des ilots de chaleur urbains. On y vient se rafraîchir l'été sous sa canopée protectrice. On y vient simplement l'admirer. Car malgré son âge, il n'a pas fini de nous émerveiller. Le Ginkgo biloba de la place de la République reste le plus bel arbre, pour les Strasbourgeois. En toute objectivité, bien entendu.