Strasbourg : le stationnement payant élargi à de nouveaux quartiers

La maire de Strasbourg, Jeanne Barseghian a annoncé, le 8 mars 2023 lors d'une conférence de presse, la mise en place du stationnement payant dans de nouveaux quartiers de la ville, dont le Neudorf, et une hausse de la tarification.

Une nouvelle qui pourrait ravir ou faire grincer les dents de certains habitants. La maire de Strasbourg, Jeanne Barseghian (EELV), en compagnie de Pierre Ozenne, adjoint aux espaces publics partagés, ont tenu une conférence de presse le mercredi 8 mars, dans les locaux de l'école élémentaire du Neufeld au Neudorf. Au programme : de nouveaux quartiers concernés par le stationnement payant et une hausse de la tarification des parkings en voiries. 

L'objectif, selon la mairie, est de pouvoir réaménager au mieux l'espace public à Strasbourg. "Nous voulons un changement radical dans nos rues afin de mieux partager l'espace. Il faut redonner, par exemple, les trottoirs aux piétons, la majorité est occupée par du stationnement sauvage dans les quartiers où le parking sur la voirie est gratuit", indique Jeanne Barseghian. 

Après consultation des habitants des quartiers concernés, il est ressorti que la "majorité demandait la fin du parking totalement gratuit sur la voirie". Le problème des voitures ventouses et le manque de pistes cyclables ont également été évoqués par une grande partie des 150 résidents interrogés. 

  • Stationnement payant sur la voirie au Neudorf dès 2024

Le quartier résidentiel n'aura bientôt plus de stationnement gratuit, tant pour les visiteurs que les résidents. La mairie répond, selon elle, à une demande croissante des habitants du Neudorf afin de désencombrer les rues des voitures. "Dans le quartier du Schluthfeld, les résidents tournent parfois pendant de longues minutes avant de trouver une place de stationnement", constate Pierre Ozenne. Selon la municipalité, la voirie du Neudorf est occupée à 30% par des véhicules ventouses. 

D'autres quartiers vont aussi voir arriver un stationnement totalement payant, notamment une nouvelle partie de Contades. La réglementation payante sera étendue du quai Zorn en passent par le quai Mullenheim, jusqu'à la rue Lauth.

Le quartier Vauban et le sud du quartier des Quinzes, au sud du parc de l'Orangerie, seront également concernés. Ces extensions seront déployées courant 2024. 

  • Hausse des tarifs de stationnement en zone rouge, orange et vert

Tous les tarifs de stationnement en voirie vont augmenter pour les visiteurs occasionnels qui n'ont pas d'abonnements dès le 3 avril 2023. En zone rouge, la première heure passe à 3,50 euros contre 2,10€ aujourd'hui, la deuxième à 8€ contre 4,20€ actuellement. En zone orange, la première heure reviendra à 2,50€ contre 1,70€ aujourd'hui, la deuxième à 3,5€. En zone verte, le tarif double avec 1€ la première heure, puis 2€ la deuxième. 

  • Extension de la zone rouge 

En parallèle de ces hausses de prix, la zone rouge, c'est-à-dire la tarification de stationnement la plus élevée sur la voirie, sera étendue, dès avril 2023, aux quartiers de la Krutenau, République et celui de la Gare, excepté le secteur de la Laiterie. Elle concernait jusque-là seule l'ellipse insulaire à Strasbourg.

  • Hausse du forfait mensuel pour les résidents selon leurs revenus

Les résidents qui garent leur véhicule sur la voirie connaîtront, au 1er octobre 2023, une hausse de leur abonnement en fonction de leurs revenus. Le tarif restera à 15 euros pour les habitants ayant un revenu fiscal de référence par part (RFR) inférieur à 14.089€. Il montera à 30€ par mois pour ceux au RFR compris entre 14.089 et 22.983€. Au-delà de ce montant, il faudra s'acquitter de la somme de 40€. 

L'objectif de cette hausse, selon la maire, est d'inciter les résidents à utiliser davantage les parkings en ouvrage. "Nous avons 12.000 places en ouvrage à Strasbourg, et peu sont utilisées par les habitants, affirme-t-elle, "Prenons l'exemple du parking des Halles et ses 1.200 places. Seules 30% sont occupées en moyenne". Le tarif de ces parkings pour les résidents sera compris entre 60€, pour ceux qui font le choix d'un parking hors de leur zone de résidence, et de 90€ pour les personnes garant leur véhicule dans un stationnement en ouvrage à proximité de chez eux.

Ces projets ne sont toutefois pas actés, ils doivent encore être votés par les élus de la Ville lors du prochain conseil municipal qui se tiendra le 20 mars à 9h. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité