Strasbourg : ouverture d’un centre de vaccination dédié aux diabétiques et aux obèses à Hautepierre

Parce que les diabétiques et les obèses payent le prix fort de la pandémie, l’ARS vient de demander à l’Institut prévention santé diabète Grand Est d’ouvrir un centre de vaccination dédié à ces patients. L’IPSDE devrait pouvoir vacciner 1.200 personnes.

L’ARS s’est engagée à fournir à l'IPSDE 300 doses de Moderna par semaine pendant 8 semaines ce qui permettra de vacciner 1.200 personnes obèses et diabétiques.
L’ARS s’est engagée à fournir à l'IPSDE 300 doses de Moderna par semaine pendant 8 semaines ce qui permettra de vacciner 1.200 personnes obèses et diabétiques. © Lionel Vadam / Maxppp

Etre obèse ou diabétique n’est pas une sinécure. Face au coronavirus, ces patients risquent même leur vie. Considérant qu’il y a une réelle nécessité à donner la priorité à ces publics fragiles, l’Agence régionale de santé a demandé à l’Institut prévention santé diabète Grand Est (IPSDE), au vu de son expertise, d’ouvrir un centre de vaccination dédié à ces malades.

Né du partenariat entre LNA Santé et le Centre européen d’étude du diabète,  ce centre de santé a ouvert depuis le mois de novembre dans le quartier de Hautepierre à Strasbourg. Depuis le mardi 6 avril 2021, il vaccine les diabétiques de type 1 et 2 de plus de 55 ans, et ceux de moins de 55 ans qui présentent des comorbidités.

Les personnes obèses de plus de 18 ans, ayant un IMC (Indice de masse corporelle) supérieur à 30 sont également éligibles.  " S’ils contractent le Covid-19, ces patients risquent d’être en échec à la ventilation et à l’intubation ", précise le professeur Michel Pinget, président du CEED.

Les rendez-vous se prennent par téléphone ou en ligne. Les patients doivent se présenter avec un certificat de leur médecin traitant confirmant l’une des deux, voire les deux, pathologies.

L’ARS s’est engagée à fournir 300 doses par semaine pendant 8 semaines ce qui permettra de vacciner 1.200 personnes. Concernant le vaccin, du Moderna, Michel Pinget explique : " Ce sont les mêmes performances qu’avec le Pfizer. Il n’y a aucune réaction de type virale. Le point d’injection peut être un peu douloureux pendant deux jours en raison de la viscosité du liquide, mais c’est tout ".

Livrés par l’intermédiaire d’une pharmacie voisine, ces vaccins se conservent plus facilement que les Pfizer : trois jours dans un réfrigérateur et 6 heures après ouverture. Dans un flacon, le personnel soignant peut prélever 10 doses.

L'Institut Prévention Santé Diabète Grand Est est installé dans l’immeuble « Racine situé 9 rue Albert Calmette à Hautepierre.
L'Institut Prévention Santé Diabète Grand Est est installé dans l’immeuble « Racine situé 9 rue Albert Calmette à Hautepierre. © Carine Murschel

A l’issu des deux mois, s’il devait rester du stock, l’ISPDE proposera ses doses aux personnes de plus de 75 ans du quartier de Hautepierre qui ne seraient pas encore vaccinées. Elles seraient environ 84 à pouvoir bénéficier de cette mesure.

Les patients doivent se présenter avec un certificat de leur médecin traitant confirmant leur diabète ou leur obésité.
Les patients doivent se présenter avec un certificat de leur médecin traitant confirmant leur diabète ou leur obésité. © Emilie Albert

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société