Strasbourg : visite guidée du nouveau siège de Puma

Après avoir passé 34 années à Illkirch-Graffenstaden, les 120 salariés de Puma France ont investi le nouveau siège situé au cœur du quartier d’affaires européen du Wacken. Visite d’un espace de travail avec vue imprenable sur Strasbourg.
Après avoir passé près de 35 ans à Illkirch-Graffenstaden, les 120 salariés sont installés depuis le 3 mai 2021 dans cette architecture de verre place Arien Zeller à Strasbourg.
Après avoir passé près de 35 ans à Illkirch-Graffenstaden, les 120 salariés sont installés depuis le 3 mai 2021 dans cette architecture de verre place Arien Zeller à Strasbourg. © Jean-Marc Loos/Maxppp

C’était l’une des pièces maîtresses de l‘Industrie Magnifique en juin dernier à Strasbourg: "The Cat", cette sculpture géante et rouge de félin signée Richard Orlinski a trouvé son écrin, place Adrien Zeller.

Ce "chat qui saute" se reflète désormais dans les parois vitrées du siège de Puma France flambant neuf. Après avoir passé près de 34 ans à Illkirch-Graffenstaden, les 120 salariés sont installés depuis le 3 mai 2021 dans cette architecture de verre.

Ce nouvel espace de travail a été réfléchi par et pour les collaborateurs. Epuré, lumineux et hautement technologique, il devrait aussi, certains jours, permettre d'oublier qu'on y travaille. 

Du sur-mesure pour la marque

Damien Cordier, gérant de drlw Architecture, rappelle le timing mené tambour battant : "En 2018, notre cabinet remporte le concours et engage immédiatement les études de conception pour un bâtiment sur-mesure. Le chantier débute en octobre 2019. Fin mai 2020, le gros œuvre est terminé. La livraison est bouclée à peine un an plus tard".

Avec 2.000 m² de façade double-peau ventilée naturellement, le bâtiment se régule automatiquement aussi bien pour l’éclairage, la ventilation, le chauffage ou le rafraîchissement. Ce bâtiment intelligent répond à la norme environnementale BREEAM.

Coût de cette jolie bagatelle ? Pas de réponse. C’est la politique maison. Richard Teyssier, le PDG de Puma France depuis 2012, concède que "cela reste dans une enveloppe cohérente avec un tel projet".

Avec 2.000 m² de façade double-peau ventilée naturellement, le bâtiment se régule automatiquement.
Avec 2.000 m² de façade double-peau ventilée naturellement, le bâtiment se régule automatiquement. © Trends

Face au bâtiment de la Région Grand Est, la porte rouge de l’ancien théâtre du Maillon est toujours là. Un souvenir du passé pour ne pas l'oublier, mais un souvenir entièrement refait pour répondre aux normes du présent.

Dès l’entrée, on traverse un mini-musée de la chaussure de sport. L’histoire retiendra que la toute première d’entre-elles a été mise au point en 1936 par Rudolf Dassler, le patriarche. On se surprend à rêver devant la chaussure conçue pour le Roi Pelé ou encore celle qui a sans doute un peu aidé Usain Bolt à battre son propre record du monde du 100 mètres avec 9,58 secondes. C’était en 2009.

Un mini-musée de la chaussure de sport présente quelques pièces de marque, comme ici, celle d'Usain Bolt, recordman du monde pour le 100 mètres.
Un mini-musée de la chaussure de sport présente quelques pièces de marque, comme ici, celle d'Usain Bolt, recordman du monde pour le 100 mètres. © Astrid Servent/France télévisions

Bien-être et performance

Déployés sur 4 étages, les 4.222 m² sont organisés en plusieurs plateaux. Les nouveaux bureaux, toujours en open-space ont intégré le souhait des salariés d’avoir des bulles privatives, sorte de petites cabines téléphoniques. Les espaces sont clairs, calmes et spacieux. On travaille, certes, mais on doit se sentir bien.

Pour se détendre, les 120 salariés bénéficient d'un rooftop avec vue imprenable sur la Cité Ungemach, le Tivoli et au loin la cathédrale de Strasbourg.
Pour se détendre, les 120 salariés bénéficient d'un rooftop avec vue imprenable sur la Cité Ungemach, le Tivoli et au loin la cathédrale de Strasbourg. © Jean-Marc Loos/ Maxppp

Et pour se sentir bien, il y a de quoi faire : des cantines pour partager des moments de convivialité, une salle de sport dernier cri pour transpirer ensemble et se dessiner les abdos de Neymar, un espace zen pour ouvrir ses chakras. Et le plus beau : un rooftop avec vue imprenable sur la Cité Ungemach, le Tivoli et au loin la cathédrale de Strasbourg. De quoi faire baver d’envie les autres salariés du quartier.  

A l’arrière de ce rooftop, un city stade football et basket ball en attique a été conçu de telle façon que les voisins et futurs clients du Marriot ne soient pas perturbés dans leur séjour. Une équation pas simple à résoudre sans des matériaux et procédés techniques poussés. Le cabinet d’architecture a visiblement bien intégré le mantra du PDG de la marque : "Faire d’une contrainte, une opportunité".

Un city stade football et basket-ball a été conçu pour permettre aux salariés de se détendre sans perturber les voisins.
Un city stade football et basket-ball a été conçu pour permettre aux salariés de se détendre sans perturber les voisins. © Jean-Marc Loos/Maxppp

Image de marque et marque d’images

Puma collabore avec des clubs comme l’OM ou Manchester City, des athlètes comme Neymar, Florent Manaudou, Pascal Martinot Lagarde sans parler d’Antoine Griezmann ou Olivier Giroud, pour ne citer qu’eux. Au fil des ans et de la mode, elle s’est associé à des artistes très populaires à l’image de Dua Lipa, Cara Delevingne ou Booba. Les influenceurs et autres jeunes pousses sont scrutés et approchés régulièrement.  

Alonzo, Pires sont déjà passés dans les parages. Il y a fort à parier que d’autres y passeront un jour. Mais pour l’instant, la discrétion est de mise.

Toujours plus haut, toujours plus loin

Sur les projets à venir, Richard Teyssier laisse entendre la relocalisation de certaines productions. Au regard de la conjoncture actuelle, le directeur général de la marque précise : "L’idée est de faire revenir des productions en Europe, en Allemagne et en France. On devrait donner un premier signal d’ici à la fin de l’année".

On n’en saura guère plus, tout comme les embauches hypothétiques à venir : "On dispose de 4.222 m² pour 120 salariés, autant dire qu’on a encore de la place. On va grossir, on va recruter".

Richard Teyssier, directeur général de Puma France lors d'une visite de presse du siège de Puma France dans le quartier du Wacken, à Strasbourg le 1er juillet 2021.
Richard Teyssier, directeur général de Puma France lors d'une visite de presse du siège de Puma France dans le quartier du Wacken, à Strasbourg le 1er juillet 2021. © Jean-Marc Loos/Maxppp

Connue comme "la marque au chat qui saute" et présente dans plus de 120 pays, Puma est le troisième fabricant mondial d'équipements sportifs, derrière Nike et Adidas. Elle affiche un chiffre d’affaire de 5,2 milliards d’euros et enregistre une progression de 26% sur le premier trimestre.

Puma est le troisième plus grand fabricant de vêtements de sport au monde. L'entreprise a été fondée en 1948 par Rudolf Dassler. La relation entre les deux frères s'est détériorée jusqu'à ce que les deux se séparent en 1948, formant deux entités distinctes, Adidas et Puma. Distinctes mais pas très éloignées géographiquement dans ce nouveau quartier d'affaire. Seules, quelques centaines de mètres les séparent.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie sport football entreprises emploi