Pourquoi la nouvelle ministre de l'Éducation nationale vient à Reims lundi 12 février

La nouvelle ministre de l'Éducation nationale sera à Reims lundi 12 février. Nicole Belloubet se rendra au collège Robert Schuman. Cette première visite sera l'occasion de rencontrer les personnels, les enseignants et les élèves engagés dans la lutte contre le harcèlement scolaire.

La nouvelle ministre de l'Éducation nationale se rendra à Reims ce lundi 12 février 2024. Pour son premier déplacement depuis sa nomination à ce portefeuille, jeudi 8 février, elle a choisi le collège Robert Schuman, où elle passera toute la matinée. Avec cette visite, la ministre souhaite réaffirmer que la lutte contre le harcèlement scolaire est une de ses priorités. 

Elle ne sera pas accueillie par le maire de Reims, ni par sa première adjointe, déléguée à l'éducation, à l'école durable et à la jeunesse. Arnaud Robinet et Véronique Marchet sont en déplacement au Japon pour l'anniversaire du jumelage de la cité des sacres avec Nagoya.

Priorité à la lutte contre le harcèlement scolaire

La visite devrait se faire au pas de course, tant le programme de Nicole Belloubet est chargé. L'arrivée de la ministre de l'Education est prévue à 9h40. La table ronde avec les enseignants engagés dans le programme pHARe, le plan de prévention du harcèlement scolaire doit durer une demi-heure. Les enseignants pourront discuter avec la ministre de leur rôle au quotidien et de l'impact du dispositif. 

Des élèves ambassadeurs de la lutte contre le harcèlement scolaire interviendront auprès d'une classe de 6ᵉ. L'occasion de rappeler les bonnes pratiques et les ressources disponibles au sein du collège rémois situé en plein cœur du quartier Europe et largement tourné vers l'international.

Renouer le dialogue avec l'ensemble de la communauté éducative

Après un mois de polémiques et deux journées de grève les 1ᵉʳ et 6 février, Nicole Belloubet va aussi tenter d'apaiser les tensions et de renouer le dialogue avec les syndicats enseignants. Un temps d'échange avec les professeurs et les personnels de l'établissement scolaire est aussi au programme.

Nicole Belloubet doit profiter de ce déplacement pour restituer les résultats de la première enquête nationale dédiée au harcèlement scolaire. En moyenne, plus d'un élève par classe est concerné par ce phénomène en France. La ministre doit présenter de nouvelles mesures pour lutter contre le harcèlement scolaire. Afin que l'école soit pour chaque élève, un lieu d'épanouissement, de bien-être et de réussite.  

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité