• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Stephen Boyer, le chaumontais qui fait briller le volley-ball français

© Bintou Sidibé / France 3 Champagne-Ardenne
© Bintou Sidibé / France 3 Champagne-Ardenne

Le pointu de l'équipe de France n'a plus à rougir. Champion de France avec CVB52, élu meilleur attaquant de Ligue A et sacré champion de la Ligue mondiale cet été, le Chaumontais d'adoption ne compte pas en rester là. Prochaine étape : un titre de champion d'Europe à chercher à partir de mercredi.

Par Florence Morel

"Je sors du championnat de France, j'arrive en tant que remplaçant en équipe de France et deux mois plus tard, je soulève la coupe de la World League. Je ne réalise toujours pas." Sourire timide, Stephen Boyer aurait pourtant des raisons d'y croire : vice-champion d'Europe, champion de France avec le club de Chaumont et enfin champion de la Ligue mondiale, autant de titres prestigieux qui confirment l'ascension du jeune joueur.

En juin dernier, au Brésil, l'histoire a débuté de la plus belle des manières. Avec une victoire à la clé, Stephen Boyer a tout pour être heureux. Récompense ultime : il termine meilleur marqueur de la compétition.

Portrait de Stephen Boyer, étoile montante du volley-ball français


Même s'il est d'un tempérament timide, le joueur haut-marnais montre une envie à toute épreuve. Une personnalité et des qualités athlétiques qui ont tapé dans l'œil du sélectionneur de l'équipe de France Laurent Tillie :

Il a de bonnes capacités physiques, il est très rapide et très agressif, il est très percutant.

En équipe de France, Stephen Boyer partage la même chambre qu'Earvin Ngapeth, le leader du groupe. De quoi faciliter les échanges avec ses coéquipiers et de s'intégrer dans un groupe où il n'avait pas été sélectionné il y a deux ans.

Des progrès qu'Earvin Ngapeth n'a pas manqués : "Cet été on a tous été agréablement surpris du niveau qu'il a atteint. Il a su trouver sa place en tant que pointu, et il est bien parti pour y rester."

Les volleyeurs défendront leur titre européen en Pologne à partir de mercredi prochain.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus