La chasse au trésor des Portes de Meuse se met au smartphone

Pour sa quatrième édition, du 15 juin au 29 septembre, la chasse au trésor organisée par la Codecom des Portes de Meuse migre sur smartphone, grâce à une application de balade connectée. L'objectif reste le même : trouver les douze lettres pour reconstituer le mot-mystère.
L'application Baludik propose des indices pour trouver les lettres cachées plus rapidement.
L'application Baludik propose des indices pour trouver les lettres cachées plus rapidement. © Jean-Philippe Tranvouez - France 3 Lorraine
L'été promet d'être intense en Meuse ! Depuis le 15 juin 2018, la communauté de communes (Codecom) des Portes de Meuse a lancé la quatrième édition de sa chasse au trésor qui durera tout l'été, jusqu'au 29 septembre 2018, pour découvrir le patrimoine historique et naturel du département.

Pour espérer remporter l'un des nombreux prix (appareils numériques, vols en montgolfière...) lors du tirage au sort organisé mi-octobre, il faudra se creuser les méninges pour trouver le fameux mot-mystère. Un mot de douze lettres, chacune répartie dans une commune meusienne, de Montiers-sur-Saulx à Gondrecourt-le-Château.

Car oui, le terrain de chasse ne se limite plus au Val-d'Ornois cette année. Avec la fusion des anciennes Codecom du Val-d'Ornois, de la Haute-Saulx et du Perthois au sein des Portes de Meuse, le jeu sera bien plus étendu : 52 communes et plus de 17.000 habitants.

Une toute nouvelle application

Jusque-là, la chasse au trésor des Portes de Meuse fonctionnait grâce à un système de géocaching, autrement dit des petites boîtes cachées et géolocalisées, que l'on pouvait retrouver grâce à un site dédié. Le problème, c'est que nombre de ces boîtes ont été dérobées à l'issue des précédentes éditions.

Cette année, la Codecom a donc décidé de changer de fusil d'épaule. Fini le géocaching, place à la toute nouvelle application Baludik, réalisée par une start-up nantaise spécialisée dans les balades connectées. Télécharger l'application permettra d'accéder à une carte de la Codecom, où seront référencées les lettres à trouver, mais aussi de récupérer des indices, comme un guidage boussole.

On a quand même conservé le bulletin de participation papier pour garder notre public plus âgé

Stéphane Martin est le président de la communauté de communes Portes de Meuse, qui organise la chasse au trésor. "En rajoutant le smartphone et la tablette, on espère aussi attirer les plus jeunes."

Pour la première édition, en 2015, la chasse au trésor avait attiré 150 participants, puis environ 500 en 2016. Ce chiffre avait doublé pour la dernière édition. "Cette année, notre objectif est fixé à 5.000 joueurs sur l'ensemble du territoire."

Retrouvez l'interview de Stéphane Martin, président de la communauté de communes des Portes de Meuse, par Jean-Philippe Tranvouez :
 

La chasse au trésor des Portes de Meuse se met au smartphone ©France 3 Lorraine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux événements sorties et loisirs nature patrimoine culture tourisme économie