Coronavirus : le Haut-Rhin livre 12.000 masques pour les aides à domicile et les Ehpad

Comme à Strasbourg où l'ARS prépare une livraison, le département du Haut-Rhin va distribuer 12.000 masques aux Ephad et au service d'aide à domicile / © CréditFREDERICK FLORIN / AFP
Comme à Strasbourg où l'ARS prépare une livraison, le département du Haut-Rhin va distribuer 12.000 masques aux Ephad et au service d'aide à domicile / © CréditFREDERICK FLORIN / AFP

Le département du Haut-Rhin met à disposition 12.000 masques pour les personnels des services d’aide à domicile et les Ehpad, dès ce mardi 24 mars. Les structures seront désormais alimentées tous les jours.

Par Marie Pouchin

Ils ont mis du temps mais ils arrivent enfin. A la veille de la phase la plus virulente du Covid-19, dans le Haut-Rhin, et dans un contexte très tendu de pénurie de masques dénoncée par les professionnels, 12.000 masques sont mis à disposition des aides à domicile et des personnels des Ehpad, dès ce mardi 24 mars, par le département. D'autres équipements leur seront remis également quotidiennement par l’ARS.
 

Rassurer les professionnels 

La protection des professionnels permet de préserver aussi les personnes les plus vulnérables, notamment les personnes âgées, afin de limiter la pression sur les hôpitaux engorgés. En fin de semaine, Robert Kohler, le directeur de l’Ehpad la Roselière, à Kunheim, avait poussé un cri d’alarme. "Nous n’avions pas de quoi tenir le week-end. Plus de gants, plus de blouse, plus de gel et surtout plus de masques !. C’est la solidarité qui nous a sauvés. J’ai eu très peur".

Appel entendu. "Nous allons en recevoir encore d'autres en fin de semaine, afin d'assurer un stock suffisant à tous les professionnels de santé", précise Brigitte Klinkert, la présidente du conseil départemental du Haut-Rhin. Il s’agit aussi de rassurer les professionnels qui restent engagés sur le terrain et qui sont soumis à une forte pression physique et psychologique.
 

Nouvel appel à la solidarité

" Nous avons la nécessité absolue de protéger nos personnels en contact permanent", martèle Stéphane Carnein, le chef du pôle de gériatrie et de médecine en situation de handicap, du CDRS, à Colmar. Son centre départemental de repos et de soins emploie 600 personnels de santé. "Nos besoins sont énormes, ces masques sont évidemment les bienvenus. Il nous en restait pour quelques jours". 

Le département renouvelle son appel aux entreprises et collectivités qui disposeraient de masques pour que ceux-ci soient remis à l’Agence Régional de Santé. L’ARS centralise les besoins. Une boite email a été ouverte à cet effet : marsquesars68@ars.sante.fr

Sur le même sujet

Les + Lus