Coronavirus : pendant le confinement les libraires s'organisent

Metz, Nancy, Bar-le-Duc ou Epinal, partout en Lorraine les libraires indépendants tentent de répondre à la demande de leurs clients. Le plus souvent en organisant des livraisons ou  des systèmes de retrait à l'entrée des magasins. Tour d'horizon non exhaustif des librairies qui fonctionnent

© France 3 Lorraine
Commerces jugés  ''non indispensables'' les librairies indépendantes n'ont eu d'autre choix que de baisser le rideau depuis le début du confinement. Non sans dénoncer la concurrence ''déloyale'' de géants de la distribution comme Amazon ou encore la possibilité pour des hypermarchés de continuer à vendre des livres pendant cette période.

Des livres en drive

Garder leurs clients et éviter qu'ils ne migrent définitivement vers d'autres horizons tel est bien l'enjeu pour ces structures qui tentent d'organiser leur propre système de vente en ligne, parfois de livraison et -comme le gouvernement les y autorise depuis le 14 avril- des systèmes de Click & Collect, autrement dit la possibilité pour les clients de venir retirer les livres qu'ils ont commandés, à l'entrée des magasins.
Parmi ces libraires indépendants, beaucoup étaient prêts à sauter le pas, notamment tous ceux qui disposent déjà d'un site internet, d'un catalogue et qui peuvent organiser ce système de distribution. Et ça marche.

Les gens sont heureux d’acheter des livres  sur nos plateformes, pour nos clients ils accomplissent là des gestes militants pour soutenir les librairies de proximité  
Mirko Claudot, responsable de la librairie La Parenthèse à Nancy

Pour les libraires indépendants que nous avons pu joindre l'intérêt est double: d'une part cette possibilité de vente permet de relancer  la machine mise à mal par le confinement et de renflouer -un peu-  la trésorerie, d'autre part d'éviter que les gens prennent des habitudes différentes.

Lorsque nous évoquons les libraires indépendants, il est utile de préciser que nous parlons uniquement des commerces qui ne vendent QUE des livres. En effet les librairies papeteries et maisons de la presse sont autorisées à ouvrir depuis le début du confinement, tout comme, nous l'avons déjà évoqué, les magasins d'alimentations qui vendent aussi des livres. Ces libraires sont d'ailleurs représentés par un syndicat, le Syndicat de la librairie française (SLF), qui collecte toutes les informations relatives à l'activité ou la non-activité pendant l'épidémie.

Deux autres sites dédiés au libraires indépendants collectent des informations utiles aux professionnels et aux clients: Livre hebdo et  Jesoutiensmalibrairie 

Quels sont les libraires qui ont ainsi pu  depuis le 14 avril, organiser une activité de vente, à défaut de pouvoir accueillir à nouveau les clients dans leurs magasins?  Voici quelques exemples à Nancy et Metz.

A Nancy 

Le Hall Du Livre
Une équipe restreinte travaille pour répondre aux attentes des Nancéiens, dans le strict respect des consignes sanitaires. Depuis le lundi 20 avril, le rayon Presse est ouvert. Vous pouvez commander en ligne sur le site internet du Hall du Livre les livres disponibles en librairie.
Deux possibilités vous sont proposées:La librairie Didier
Depuis le mardi 21 avril, la librairie est ouverte pour les commandes de 14h30 à 17h du mardi au vendredi ou sur rendez-vous. Il faut au préalable, envoyez votre commande par mail à librairie-didier@orange.fr ou sur la messagerie privée de la page Facebook de la librairie. Vous pouvez retirer vos commandes sur le pas de la porte, dans les conditions requises de sécurité sanitaire. Le règlement se fait soit par virement préalable, soit sur place par CB uniquement. L'appareil sera nettoyé entre chaque transaction.

La librairie l'Autre Rive
Depuis le 21 avril, la librairie  propose à l'entrée de la librairie un comptoir de retrait de vos commandes et réservations des livres qui sont disponibles à la librairie.
Horaires: du mardi au samedi de 10 h à 13 h. Paiement sur place, de préférence par carte bancaire.
Vous pouvez aussi réserver des livres :La Parenthèse 
La librairie La Parenthèse a aussi opté pour un système "Click and Collect " à l'extérieur de la librairie, Cour des Arts. Vous pouvez commander vos albums  sur le site www.canalbd.net/la-parenthese
Vous pouvez venir retirer vos livres les mercredis, vendredis et samedis de 11 h à 13 h. La librairie peut également vous les faire parvenir.

A Metz

Hisler-Even 
Située au centre-ville,  la librairie utilise le click and collect. Les clients envoient leur commande par mail: contact@hisler.fr puis viennent retirer leur commande les vendredis et samedis entre 9h30 et 13h. Idem pour l’enseigne Hisler-BD qui propose les mêmes services et donne rendez-vous à ses clients les mercredis et samedis entre 11h et 13h.

D'autres librairies fonctionnent avec des systèmes de livraisons ou de Click and collect: le Carré des bullesla Cour des grandsLe Préau, la librairie Autour du monde,  Momie, ou encore Atoutlire Bookshop. Autant de libraires qui assurent des livraisons dans un rayon de 10 ou 20 km et/ou un système de retrait de commandes

De son côté, la boutique Dreamland, à la croisée de la librairie et du café, a également mis en place son drive piéton le mercredi et le samedi entre 15h et 18h. Hors les deux  métropoles lorraines d'autres libraires sont actifs bien sûr.

Quelques librairies ''actives'' en Lorraine 

Et encore une fois il faut bien comprendre qu'il n'est toujours pas possible d'entrer dans les librairies, de flâner en feuilletant les livres... 
Il s'agit bien d'un ssytème de retrait après commande, par téléphone ou sur internet

D'autres libraires ont peut-être mis en place ce système, ou sont en train de l'organiser.
Il ne faut pas hésiter à téléphoner à votre librairie dans votre commune, votre quartier, nombreux en effet sont les libraires qui magasins fermés, répondent au téléphone ou aux courriels. Précisons cependant qu'à l'instar de nombreux autres commerces et professions qui vont  redémarrer à partir du 11 mai, les libraires attendent eux aussi les recommandations claires et précises des pouvoirs publics pour la réouverture de leurs magasins. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société livres culture économie littérature coronavirus : envie d'évasion
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter