Décès de Marie-Lorraine Muller, présidente de la brasserie Schutzenberger

Marie-Lorraine Muller, figure emblématique du milieu brassicole alsacien
Marie-Lorraine Muller, figure emblématique du milieu brassicole alsacien

Marie-Lorraine Muller, présidente de la Brasserie Schutzenberger, s'est éteinte hier des suites d'une maladie à l'âge de 49 ans. Elle avait repris les rennes de l'entreprise après le décès de sa mère Rina Muller en 2004.

Par Cécile Poure

L’univers brassicole alsacien est en deuil. Marie Lorraine Muller, présidente et actionnaire majoritaire de la brasserie schilikoise Schutzenberger, s’est éteinte des suites d’une maladie à l’âge de 49 ans.


Une femme de tête


Elle avait rejoint en 1999 la brasserie familiale Schutzenberger fondée à Strasbourg en 1740 et transférée à Schiltigheim en 1886. Elle héritera de la présidence en 2004 au décès de sa mère Rina Muller.
Depuis la fermeture de l'entreprise en 2006, Marie-Lorraine Muller n'avait eu de cesse de se battre pour y relancer l'activité brassicole. Elle avait par exemple produit dès 2012 un premier brassin de Jubilator, l’un des produits phares de Schutzenberger.
Ambassadrice acharnée de cette marque ancestrale, c'est aussi grâce à elle que ces bières ont conquis peu à peu les bars, restaurants et supermarchés de la région. Retrouvant une place de choix sur nos tables.

Regardez notre reportage du 21/12/2012

Dernièrement, cette femme volontaire, acharnée même, travaillait sur un projet de réhabilitation du restaurant Le Schutzenberger, rue des Grandes-Arcades à Strasbourg, ainsi que de sa brasserie à Schiltigheim. Elle voulait y faire un hôtel et un centre culturel. 

A lire aussi

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus