Des cyclistes amateurs vous emmènent sur les routes alsaciennes du Tour de France

Les 10 et 11 juillet prochains, le Tour de France passera par l'Alsace. Avant ce rendez-vous populaire, des cyclistes haut-rhinois amateurs vous font découvrir une partie de la cinquième étape, entre Saint-Dié et Colmar. Reconnaissance du tracé, entre grosses montées et anecdotes. 

175,5 kilomètres entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar, c'est le menu de la cinquième étape du Tour de France, mercredi 10 juillet. Une étape jugée plutôt facile qui ne devrait pas décider du vainqueur final de l'épreuve sur les Champs-Elysées, mais qui pourrait laisser quelques traces chez les allergiques de la montagne. Nos cyclistes amateurs, eux, ont puisé dans leurs ressources et reconnu pour vous une partie du parcours. 
 

Une étape, marquée notamment par la côte de Trois-Epis, principale difficulté de la journée. Les coureurs sont arrivés au sommet au compte-goutte, épuisés. La beauté des paysages traversés sur la route des vins, entre montagnes et vignes, est aussi un élément fort de cette étape.

Dans les communes, les décors aux couleurs de la Grande Boucle ont été installés depuis quelques semaines. Et plus encore qu'à l'ordinaire, les répliques du maillot jaune foisonnent car cette année marque le centenaire de la tunique. "Le Tour de France n'est plus passé dans notre village depuis 1971. On voulait marquer le coup", explique Dominique Schaeffer, maire de Rorschwihr et membre de l'expédition, casque sur la tête.

Les retombées économiques seront évidemment très intéressantes pour les professionnels installés sur le passage du Tour. Non seulement pendant l'épreuve mais aussi après car "les étrangers sont très attirés par les routes du Tour, c'est mythique", explique Alain Lamy du Club cyclo Colmar. Il a ouvert une agence de cyclotourisme il y a deux ans et la course, considérée comme la plus belle du monde, est un argument de poids pour faire venir les cyclistes du monde entier dans la région. Colmar, ville d'arrivée, sera aussi particulièrement sous le feu des projecteurs. 
 
 
Roger Hassenforder, ancien cycliste alsacien de haut niveau, s'est imposé à deux reprises dans la capitale haut-rhinoise sur la Grande Boucle. Aucune chance de voir à nouveau un Alsacien lever les bras, il n'y en avait pas au départ de Belgique cette année. Les coureurs devront en tout cas garder des forces dans cette cinquième étape car la suivante, entre Mulhouse et la Planche des Belles Filles, s'annonce bien plus compliquée. 
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité