Drusenheim : les chariots Caddie rachetés par le fabricant polonais Damix

Publié le Mis à jour le
Écrit par M.C avec AFP

Le fabricant polonais de chariots et de mobilier de magasin Damix a finalisé son entrée au capital du Français Caddie à hauteur de 70%, a indiqué mercredi son PDG Stéphane Dedieu.
    

 "Nous avions besoin de faire entrer quelqu'un au capital de la société et nous sommes heureux que ce quelqu'un soit un industriel qui connaît le métier", a commenté le patron de la marque de chariot. La prise de participation de Damix dans la société "Les ateliers réunis Caddie", finalisée le 15 novembre, s'élève à un montant "de l'ordre de 10 millions d'euros", a affirmé Stéphane Dedieu, qui partage le solde du capital avec l'Italien Bertoldi et l'Allemand Shopbox, avec respectivement 19,5%, 7,5% et 3%. 
 
La gouvernance de Caddie va peu changer : un directeur financier de la maison-mère va rejoindre les "Ateliers réunis" et le comité de direction va accueillir un représentant de Damix, ainsi qu'un de sa filiale Produs.  "On se connaît bien avec Damix et nous avons des décisions collégiales ensemble, aujourd'hui je considère que je dois faire grandir le groupe Damix", a assuré Stéphane Dedieu.  Des synergies sont envisagées par la direction: "Caddie va devenir l'usine des chariots du groupe et, nous qui manquions de flexibilité avec des lignes de production automatisées, nous allons bénéficier du savoir-faire de Damix qui fabrique des produits presque sur-mesure".

Le catalogue du Français sera également élargi et complété des produits de rayonnage et de mobiliers de magasin de Damix. "Je vois une belle complémentarité puisque Damix est présent sur le marché de l'Europe de l'est et Caddie plus développé à l'ouest", a conclu Stéphane Dedieu. Le fleuron français du chariot de supermarché, basé en Alsace depuis 1928, avait frôlé la disparition après le naufrage du groupe Altia, avant d'être repris avec succès en 2014 par Stéphane Dedieu, Bertoldi et Shopbox.

Basé à Rypin, à 150 km au nord de Varsovie, Damix revendique le titre de leader sur le marché polonais. Créé en 1975, il a commencé une nouvelle vie en 2007 en rachetant la branche locale de l'Allemand Siegel. Outre la Pologne, Damix dispose aussi de sites en Russie et en République tchèque, fabriquant des chariots et d'autres gammes de produits pour magasins, hôtels et aéroports, sous la marque Produs. Le chiffre d'affaires de Damix s'est élevé à 44,5 millions d'euros en 2017, réalisé dans les pays de l'UE, en Europe orientale et au Proche Orient. La même année, les recettes de Caddie ont atteint 31 millions d'euros.