Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50
Logo de l'émission Rund Um

“Dans 20 ans il n'y aura plus d'éléphants”, Sabine Trensz et Pierre Mann, photographe et vidéaste nous alertent

Le couple devant de nouvelles vidéos d'Antarctique réalisées par Pierre Mann - Photo d'un macaque en Russie, d'un gorille en Afrique et photo du Groenland réalisées par Sabine Trensz / © C.Laemmel - France Télévisions et Sabine Trensz
Le couple devant de nouvelles vidéos d'Antarctique réalisées par Pierre Mann - Photo d'un macaque en Russie, d'un gorille en Afrique et photo du Groenland réalisées par Sabine Trensz / © C.Laemmel - France Télévisions et Sabine Trensz

Pierre Mann, vidéaste et réalisateur, parcourt le monde depuis 50 ans. La photographe Sabine Trensz, elle, est partie avec lui, pour la première fois, il y a 20 ans. Depuis le couple ne se quitte plus et partage le même combat : nous alerter sur l'extinction de plusieurs espèces animales.

Par Judith Jung

Il les connaît par coeur ces manchots, ours blancs ou singes qu'il filme depuis des décennies aux quatre coins de la planète. Quand nous l'avons rencontré, Pierre Mann, rentrait d'un séjour en Antarctique, le cinquième. Sur sa carte des heures et des heures d'images realisées dans le cadre d'un prochain documentaire. Vidéaste et réalisateur depuis près de 50 ans, le strasbourgeois part cinq à six fois par ans à la rencontre de ces animaux menacés.

Une passion contagieuse. Quand la photographe Sabine Trensz a fait la connaissance de Pierre, il y a 20 ans, elle a changé de vie. Leur premier voyage ensemble c'était au Kenya et depuis ils n'ont plus cessé de partir ensemble. Asie, Afrique, Arctique... Ils posent leurs yeux sur ces éthnies que nous pensons sous-développées et qui sont, en fait, beaucoup plus intélligentes que nous et sur toutes ces espèces que nous connaissons bien et qui, bientôt, n'existeront plus.

Dans 20 ans, il n'y aura plus d'éléphants et de lions - Sabine Trensz, photographe

Déforestation, trafic, réchauffement climatique, privatisation de l'eau pour eux tous les grands acteurs du monde sont dans le déni mais la réalité est là : "la privatisation de l'eau en Australie, par exemple, pose le problème de l'approvisionnement (...) En Afrique, trois éléphants sont tués tous les jour. Dans 20 ans il n'y aura plus d'éléphants ni de lions" selon Sabine Trensz qui aimerait que nous arrêtions de vivre contre notre environnement. 

"L'ours blanc, lui par exemple, ne sera plus là d'ici 20 à 30 ans". Pourquoi ? Il a besoin de la banquise sur laquelle se trouvent les phoques dont il se nourrit exclusivement. Quand il n'y aura plus de banquise, il n'y aura plus de phoques, et donc plus de nourriture pour les ours.

Sur la première photo, la baie de la madeleine (Arctique-Spitzberg) en 1978 - sur la seconde, le même endroit aujourd'hui. Tout a fondu. / © S.Trensz - Document remis
Sur la première photo, la baie de la madeleine (Arctique-Spitzberg) en 1978 - sur la seconde, le même endroit aujourd'hui. Tout a fondu. / © S.Trensz - Document remis

Le but de Sabine Trensz et Pierre Mann n'est pas de nous culpabiliser mais de nous faire comprendre, comme ils le comprennent aussi tous les jours, qu'un autre monde est possible et que nous pouvons tous agir : "il faut du courage pour arrêter de financer les multinationales et autres grands groupes qui détruisent notre planète. Nous devrions les boycoter." Un combat que la photographe raconte dans deux de ses livres : Oursitude et Primatitude.