grand est
Choisir une région

Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50
Logo de l'émission Rund Um

Racing Club de Strasbourg : la fièvre bleue monte avant la finale de coupe de la Ligue

Les supporters jouent leur rôle de douzième homme à la Meinau, mais le Racing peine à l'extérieur. / © France 3 Alsace
Les supporters jouent leur rôle de douzième homme à la Meinau, mais le Racing peine à l'extérieur. / © France 3 Alsace

Plus de 20.000 Alsaciens seront à Lille pour soutenir le Racing Club de Strasbourg en finale de coupe de la Ligue, contre Guingamp. Les billets vendus par le club sont partis en quelques minutes, preuve de l'engouement suscité par l'événement. Nous avons pris la température aux côtés de supporters.

Par Noémie Gaschy

Samedi 30 mars, à Lille, beaucoup d'Alsaciens auront le regard tourné vers Lille et le stade Pierre Mauroy où le Racing Club de Strasbourg va disputer sa première finale depuis 2005, en coupe de la Ligue, contre Guingamp. Le stade, ultra-moderne, promet de voir déferler une vague bleue, tant les supporters du Racing se sont mobilisés pour assister à ce grand rendez-vous. D'autres auront les yeux rivés sur leur écran de télévision pour vibrer à distance.

Lors de la dernière rencontre à la Meinau, nous avons vécu l'avant-match avec deux groupes de chanceux qui seront du déplacement à Lille, depuis chez eux jusqu'à 45 minutes avant le coup d'envoi, échéance à partir de laquelle notre caméra n'est plus autorisée à filmer dans les tribunes. 

La famille Eber, originaire de Rosheim, dispose de cinq abonnements que Fernand, ses trois fils et ses belles-filles se partagent en fonction des disponibilités des uns et des autres. Fernand a transmis à ses enfants sa passion pour le Racing, passion qui animait déjà son propre père. Pour les Eber, en Alsace, "il y a la Cathédrale de Strasbourg et le Racing"

Ils se rendent à chaque match à la Meinau, en famille, plus de deux heures avant le coup d'envoi pour entrer peu à peu  dans la rencontre, comme les joueurs, mais autour d'une bonne tarte flambée et de quelques discussions footballistiques avec les copains. Lors de la dernière sortie du Racing à domicile avant le 30 mars, ils ont évidemment fait un passage obligé par la boutique du club pour s'équiper d'écharpes et de maillots spécialement conçus pour la finale contre Guingamp. 

Ils y assisteront, tous ensemble comme d'habitude, et ont même loué un van de neuf places pour l'occasion. Comme en 2003 et en 2005, où ils avaient soutenu le Racing au stade de France en finales de coupe de France et de coupe de la Ligue, hors de question pour ces habitués du kop strasbourgeois de ne pas vivre l'événement à 100%.

A Lille, ils croiseront sans doute Pierre Sonntag. Lui-aussi, est un fidèle supporter, abonné à la Meinau depuis plus de 40 ans. Il a connu les grandes heures du club avec le titre de champion de France en 1979 et les épopées européennes, et celles les plus sombres lorsque le Racing a connu une descente aux enfers jusqu'au niveau amateur, en 2011.

A cette époque, il a même fait partie de ceux qui ont nettoyé les sièges de la Meinau pour redonner au stade un semblant de dignité lorsque plus aucune société privée ne pouvait être payée pour assurer cette tâche. La qualification du Racing en finale de coupe de la Ligue sonne donc pour lui comme une récompense, "un rêve" auquel il n'osait même plus croire.