Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50
Logo de l'émission Rund Um

La tumultueuse histoire du quartier du Wacken

Le site d'exposition du Wacken en 1930 / © Archives Eurométropole
Le site d'exposition du Wacken en 1930 / © Archives Eurométropole

Strasbourg : Le quartier strasbourgeois du Wacken, en pleine mutation, est témoin d'un siècle d'histoire alsacienne : retour à la France après 1918, occupation nazie, réconciliation franco-allemande… A chaque période, il a accueilli des manifestations idéologiques.

 

Par Sabine Pfeiffer

A deux pas du parlement européen, le quartier du Wacken subit aujourd'hui une profonde transformation. Un nouveau quartier d'affaires européen sort de terre. La Foire exposition, qui s'y tenait chaque année depuis 1926, va déménager. Et le théâtre du Maillon, qui y a pris ses quartiers depuis 1999, s'installera d'ici quelques mois dans un nouveau bâtiment. Cette période de changements est l'occasion de jeter un coup d'œil dans le rétroviseur, afin de (re)découvrir les moments les plus emblématiques de l'histoire de ce quartier pas comme les autres.
 

1923, une exposition sur l'hygiène

Au tournant du siècle, cette île de loisirs entre les rivières Aar et Ill accueillait des baigneurs, et possédait même un vélodrome. En 1923 est projetée la construction de la cité Ungemach, un ensemble de maisons familiales avec jardin. Mais la ville de Strasbourg n'a pas de lieu d'exposition. La même année, elle installe sur une partie du futur site de la cité une exposition sur l'hygiène, en l'honneur du centenaire de Pasteur.


1924, une exposition coloniale

L'année suivante, les bâtiments en bois de l'exposition sont relookés en style colonial. Un village africain est reconstitué, des Africains sont payés pour venir à Strasbourg, s'exhiber devant le public, des artisans du Maghreb viennent démontrer leur savoir-faire. "Six ans après le retour de l'Alsace à la France, l'objectif est démontrer qu'après avoir quitté le Reich, les Alsaciens ont intégré un empire colonial qui atteint les confins du monde, et avec lequel il est possible de faire des affaires", explique Franck Burckel, Responsable d'animation aux Archives de l'Eurométropole. "Mais les organisateurs, un peu gênés, constatent que ces Africains parlent mieux le français que les visiteurs…"


La première Foire exposition

Dès 1926 est lancée une Foire Exposition annuelle, destinée à dynamiser le commerce et l'industrie. Au début des années 1930, des halles de béton remplacent les bâtiments en bois, et peu à peu, ce site d'exposition provisoire se pérennise, et l'idée de construire la seconde tranche de la cité Ungemach est abandonnée. En 1936, le Wacken accueille aussi un meeting du parti communiste (PCF), durant lequel Thorez lit des extraits de "Mein Kampf" afin de mettre ses partisans en garde contre l'Allemagne guerrière.


De 1941 à 1944, quatre expositions à la gloire du Reich

Durant la 2e Guerre mondiale, les halles du Wacken s'ornent de croix gammées, d'aigles et de portraits de Hitler. Les nazis y organisent quatre grandes expositions à la gloire du Reich : sur l'industrie allemande en 1941, sur les racines germaniques de tout le bassin rhénan en 1942, sur le communisme en 1943 et sur l'hygiène et la famille en 1944. "L'histoire veut qu'en 1941, chaque ouvrier et employé ait eu un billet, avec l'obligation d'y aller", explique Claude Gretillat, commissaire de l'exposition sur l'histoire du Wacken qui se tient actuellement au théâtre du Maillon. Mais "avec l'avancée de la guerre, jusqu'à la dernière exposition, le public se presse moins."


En 1947, le 11e congrès national du PCF

Après-guerre, le Wacken sert de lieu d'accueil de prisonniers. Puis, en 1947, le PCF y tient sont 11e congrès national, qui attire plus d'un millier de participants. Partout, des tentures rouges, et des portraits surdimensionnés. Il y est fait mémoire des résistants martyrs. 

Dès les années 1950, la Foire devient européenne

Sur fond de réconciliation franco-allemande, la Foire exposition annuelle trouve sa dimension européenne. Et le reste de l'année, le Wacken accueille toutes sortes de manifestations : expositions horticoles et avicoles, rencontres sportives et automobiles, expositions de reptiles… Les chars de carnaval sont construits et entreposés ici, et une patinoire y est aménagée dans les années 1960.

Le Maillon, scène européenne

Dès 1999, le théâtre du Maillon s'installe dans l'une des halles et propose ses pièces modernes et décalées. D'ici l'été 2019, il devrait déménager dans le nouveau bâtiment qui lui sera spécialement dédié, juste en face, près de l'Hôtel de Région. Un déménagement qui permettra de préserver l'âme culturelle de ce quartier en pleine transformation.