• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 20h45
Logo de l'émission Rund Um

La vraie choucroute d'Alsace ne pourra plus venir de Pologne

© J.Jung
© J.Jung

Avec la toute nouvelle Indication Géographique Protégée, obtenue après une bataille de près de 20 ans, les producteurs de choux à choucroute comptent bien valoriser leur savoir-faire alsacien et garantir une choucroute 100% made in Alsace.

Par Judith Jung

La choucroute d'Alsace vient d'obtenir son IGP. Un ouf de soulagement pour la quarantaine de producteurs de la région qui va ainsi pouvoir valoriser un savoir-faire ancestral. Une choucroute obtenue avec une vingtaine de variétés de choux récoltés entre août et novembre sur les 60.000 hectares de champs en Alsace. Une fois étrogné, effeuillé et coupé, le chou est salé proportionnellement à sa taille. La fermentation peut alors démarrer dans de grands silos. Il n'y a aucun ingrédient supplémentaire dans la choucroute d'Alsace. Un savoir-faire récompensé par une Indication Géographique Protégée que les professionnels du secteur espéraient depuis vingt ans et qui permettra de faire un peu le ménage au sein des différents choucroutiers. Car il faut le dire, la choucroute que nous consommions jusqu'à présent sous le nom de "choucroute d'Alsace" ne venait pas obligatoirement de chez nous. Car voilà, sur les 12 choucroutiers qui produisent et transforment le chou à choucroute en Alsace certains achetent une partie de leur production en Pologne pour la reconditionner ici et la vendre comme une choucroute d'Alsace. "Avec l'IGP cela ne sera plus possible et c'est important pour nos producteurs de choux" nous confie Laurent Heitz, président des producteurs de choux à choucroute "nous pourrons espérer agrandir nos surfaces et mieux valoriser notre métier".
 
L'Alsace produit près de 60.000 tonnes de choucroute par an, cette année certainement moins à cause des aléas climatiques. L'IGP, elle, sera effective à partir de janvier 2019.






 

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy