• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Un été dans le Grand Est

"Un été dans le Grand Est" est une série d'été réalisée par les rédactions de France 3 Alsace, France 3 Champagne-Ardenne et France 3 Lorraine !
Logo de l'émission Un été dans le Grand Est

Découvrez les entrailles de Reims

© Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne
© Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne

Dans notre découverte du Grand-Est, nous nous arrêtons aujourd’hui à Reims, dans la Marne, pour descendre sous terre. La ville possède un incroyable patrimoine souterrain, des centaines de kilomètres de caves et de galeries. Les premières remontent au 1er siècle avant Jésus-Christ.

Par AP avec Charles-Henry Boudet

Revoir l'émission

© Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne

Voir notre reportage au bas de cet article

Notre voyage souterrain commence dans le plus vieil édifice de Reims, le cryptoportique, construit au troisième siècle après Jésus-Christ. Le niveau du sol se trouve alors à plus de 5 mètres de profondeur par rapport au niveau actuel.

Les fouilles archéologiques du site sont encore loin d'être terminées tant le sous-sol rémois est riche de surprises. Les archéologues et spéléologues investissent un lieu secret découvert il y a 20 ans seulement. il se situe quelque part sous la cathédrale de Reims. C'est là qu'en l'an 598, Clovis, le premier roi des Francs, a été baptisé. Ce site méconnu pourrait prochainement ouvrir ses portes au public.

Mais à Reims, ce sont chaque rue et chaque maison qui recèlent une part de l'histoire de la ville. Des caves privées datant de l’époque médiévales sont parfaitement conservées. Un joyau pour les archéologues qui possèdent peu d'écrits sur le Reims ancien.

© Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne La ville compte au total plus de 160 km de galeries souterraines. Ces lieux ont souvent servi de refuge, mais leur construction reste bien souvent un mystère pour les archéologues. Chaque indice est donc crucial, comme les nombreux grafittis présents sur les parois des souterrains du musée Saint-Remi.

Lors des bombardements des deux guerres mondiales, les Rémois redécouvrent ces galeries et les habitants s'y installent. Ils sont nombreux à manger et dormir dans les crayères, parfois pendant plusieurs mois.

Aujourd'hui, la nouvelle vie de ces souterrains gravite autour du stockage du champagne. La température y est constante et le vin peut reposer pendant des décennies.

Voir notre reportage

Un été dans l'Est - Les entrailles de Reims
Interviews : Régis BONTROND, Archéologue Reims Métropole / Patrick DEMOUY, Historien et écrivain / Claire PICHART, Archéologue Reims Métropole / Nathalie Miravete, Adjointe à l'Urbanisme à la ville de Reims / Fabrice LAUDRIN, Archéologue Reims Métropole - France 3 Champagne-Ardenne - C. Boudet / R. Doumergue / E. Guillet / L. Klein

 

A lire aussi

Estac : Benjamin Nivet annonce la fin de sa carrière