Fan zones, écrans géants : comment suivre la Coupe du monde de football de 2018 en Alsace ?

Les fan zones seront strictement surveillées. / © Maxime Jegat, MAXPPP
Les fan zones seront strictement surveillées. / © Maxime Jegat, MAXPPP

La Coupe du monde de football débute le jeudi 14 juin avec le match Russie-Arabie Saoudite, en direct de Moscou. Comment la suivre avec d'autres supporters des Bleus en Alsace? Plusieurs pistes s'offrent à vous. 

Par Vincent Ballester

Pendant quatre semaines, les fans de ballon rond du monde entier vibreront au rythme des buts qui seront marqués par leurs équipes nationales en Russie. Comment suivre ces matchs depuis l'Alsace? Le présent article doit vous founir les réponses à cette question, mais il n’est pas exhaustif. En revanche, il est collaboratif: n’hésitez pas à nous proposer les suggestions dont vous auriez entendu parler.

Rappelons que pour cette édition, la réglementation sur les fanzones sera drastique.

Adieu les écrans géants place Kléber (Strasbourg) ou place de la Réunion (Mulhouse)… En tout cas, ce n'est pas prévu pour les matchs de poules. Si de tel rassemblements devaient être prévus, charge pour les organisateurs  de délimiter strictement les lieux, contrôler sévèrement les accès et de payer pour la sécurité, très coûteuse car de plus en plus demandée


En Alsace, les villes s'organisent...

  • Haguenau ne devrait rien organiser, mais communiquera prochainement sur les initiatives privées – notre article sera mis à jour en conséquence.
  • À Wasselonne, l’association musicale Muzike, s’appropriera dès midi la galerie marchande du centre commercial Leclerc. Y sera diffusé, ce samedi 16 juin, le premier match des Bleus: France-Australie.
  • Strasbourg attend de voir passer la phase des poules...
  • Colmar n’a rien prévu, du moins pour l’instant.
  • Orschwihr met à disposition l'aire de jeux à l'entrée du village pour suivre le France-Australie de samedi. 
  • Guebwiller hébergera une fan zone sur sa place principale, ouverte deux heures avant chacun des matchs.
  • Le Sporting Club d'Ottmarsheim ouvre les portes de la mairie pour la diffusion du match France-Australie de samedi. 
  • Mulhouse, en cas de victoire française, ouvrira le stade de l’Ill pour accueillir la retransmission des quarts de finale les 6 et 7 juillet.
  • Le centre culturel de Village-Neuf sera ouvert samedi par le club de football local aux fans désirant suivre l'affrontement France-Australie.
  • Riedisheim est aussi de la partie ; l’entrée, dès deux heures avant chaque match, sera gratuite . Depuis le terrain principal du club de football de la ville, un écran géant diffusera 22 matchs. Ce terrain se trouve sur la plaine sportive du Waldeck, juste au sud de Mulhouse
De nombreux objets seront interdits pour raison de sécurité. / © Document remis, Mairie de Riedisheim
De nombreux objets seront interdits pour raison de sécurité. / © Document remis, Mairie de Riedisheim

Les élus et le club à l’origine du projet riedisheimois invitent d’ailleurs l’ensemble de l’agglomération mulhousienne à venir, bien qu’il n’y ait que 1.500 places et que les règles de stationnement – le covoiturage sera la norme – et de sécurité soient drastiques. «Ce terrain […] entouré par une clôture de 3 à 5 mètres […] répond aux demandes de la circulaire Collomb», tient à souligner l’adjoint aux grands événements Cyrille Laenger. Tout ceci a un coût pour la mairie: 60.000 euros, dont la moitié va à la location de l’écran, et l’autre moitié aux frais de sécurité (rémunération des agents privés et du maître-chien, prix des détecteurs de métaux, etc.). La municipalité espère se rembourser grâce aux ventes de boissons à l’intérieur du stade. Et qui sait, faire peut-être un bénéfice. Mais pour cela, il faudra du soleil… et une victoire des Bleus.
 

... et les initiatives privées fleurissent.

  • Le complexe sportif de Colmar, le Sport N Door, devrait accueillir gratuitement des milliers de personnes. Un collectif de bars de la cité de Bartholdi y amènera boissons, fanions, et bonne ambiance afin de profiter du meilleur des matchs. Tous devraient d’ailleurs y être diffusés. Pareillement du côté du Fun Park, où ce sera gratuit également. Évidemment, pour s’y procurer de quoi manger et boire, il faudra payer.
  • À Strasbourg, le complexe d'escalade Block'Out diffusera certains matchs dans son enceinte (et proposera des pintes de bière). En revanche, rien n’est prévu au stade de la Meinau, ni au Palais des congrès. Rien non plus du côté du Zénith, mais la ville pourrait décider d’opter pour ce lieu si elle veut mettre en place des retransmissions.

Les bars ne sont pas en reste, par exemple à Strasbourg, par exemple, trois d’entre eux – le Molly Malone’s, le Rive Gauche, et le Terminal – seront redécorés par une célèbre marque de bière que nous ne citerons pas (car l’abus d’alcool est dangereux pour… bref vous savez) pour l’occasion et diffuseront l’intégralité des matchs. En ce qui concerne le Terminal, sa proximité avec l’O’briens Irish Pub et le Wawa Music & Food promet de transformer la place Nicolas-aux-Ondes en une belle fan zone officieuse. Mais les écrans de télévision resteront dans les bars, instructions ministérielles obligent. Il sera également possible de se rapprocher des club houses​ situés à côté des stades municipaux. Les bars de Schiltigheim sont aussi de la partie, comme la Brasserie de l'Aar qui propose des tarifs spéciaux, mais aussi à Altkirch avec l'Oasis ou Colmar avec le Rapp. 

À découvrir également, l'application Cesoiryamatch, tout juste créée par des Strasbourgeois pour mettre en relation les personnes organisant une diffusion d'un des matchs et les personnes qui voudraient y participer. À la base, c'est gratuit, car "le Mondial est avant tout un moment fédérateur et créateur de lien social". 
 

Et chez nos voisins?

  • La place du Marché d’Offenburg, à une vingtaine de kilomètres à l’est de Strasbourg, accueillera une fanzone. Mais la sécurité ne sera pas oubliée là non plus, avec au programme fouilles corporelles et interdiction des «drapeaux à tiges trop grandes ou pointues». Tous les matchs seront diffusés. Ce sont près de 5.000 personnes qui pourront en profiter, et ce gratuitement – ou presque. En effet, la Mannschaft ayant remporté la précédente édition de la Coupe du monde, il faudra débourser 2.50 euros par personne (les moins de 17 ans ne payent pas) pour voir chacun des matchs avec l’équipe allemande.
  • Europapark propose d'assister gratuitement à tous les matchs sur sa Piazza Colosseo.
  • Kehl a également tout prévu. Les Allemands (et les Français) pourront se retrouver juste derrière la gare (Kehl Bahnof) pour profiter de la rediffusion des matchs. Celle-ci est assurée par la WM Beach 2018, qui a sorti le sable chaud et les transats pour ne rien manquer des matchs. 
  • Plage également à Bâle, dont le Sandoase permettra aux fans de profiter de tous les matchs. L'ambiance sera au rendez-vous.

Sur le même sujet

En attendant les Pyrénées !

Les + Lus