Cet article date de plus de 4 ans

Georges de la Tour : le maître du clair-obscur à l'honneur au Prado de Madrid

Les plus espagnol des artistes français est à l'honneur au musée du Prado à Madrid. Trois tableaux lorrains y sont présentés au milieu de nombreux autres, dans une des plus importantes retrospectives jamais consacrée au peintre mosellan, maître du clair-obscur, originaire de Vic-sur-Seille (57).

© France 3 Lorraine
"Job raillé par sa femme" a quitté Epinal pour le musée du Prado de Madrid (Espagne), jusqu'en juin 2016.
"Job raillé par sa femme" a quitté Epinal pour le musée du Prado de Madrid (Espagne), jusqu'en juin 2016. © France 3 Lorraine
Jusqu'au 12 juin 2016, le prestigieux musée du Prado à Madrid (Espagne) qui n'en possède que deux (Le Vielleur aveugle [c. 1610-30] et Saint Jérôme lisant [c. 1627-29]), propose au public de découvrir 29 autres toiles du peintre mosellan Georges de la Tour (1593-1652).

Objectif, mettre en lumière l'œuvre de ce lorrain, maître du clair-obscur, encore largement méconnu. Et aujourd'hui "considéré comme le plus important peintre français du XVIIe siècle avec Poussin" alors que très peu de ces oeuvres ont été conservées...

Parmi les toiles proposées, trois oeuvres sont la propriété de musées lorrains.

Nous vous avions parlé à l'occasion de leur préparation pour ce voyage au départ de Nancy (Meurthe-et-Moselle), Epinal (Vosges) et Vic-sur-Seille (Moselle) :
Notre reportage en Lorraine et à Madrid  :
Georges de la Tour : le Prado met en lumière le maître lorrain du clair-obscur ©France 3 Lorraine

Localisation :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
peinture culture art