Les gilets jaunes maintiennent la pression dans l'Aube, la Haute-Marne, les Ardennes et la Marne

En attendant une grande journée de mobilisation samedi 1er décembre, les gilets jaunes de toute la région continuent leurs actions.
A Troyes, une quarantaine de gilets jaunes ont retardé ce jeudi matin les entrées au centre des impôts de Troyes.
A Troyes, une quarantaine de gilets jaunes ont retardé ce jeudi matin les entrées au centre des impôts de Troyes. © Tiphaine Le Roux / France 3 Champagne-Ardenne
Alors qu'une délégation de "gilets jaunes" sera reçue ce vendredi 30 novembre par le Premier ministre Édouard Philippe, les manifestants poursuivent leurs actions un peu partout en Champagne-Ardenne. Ils préparent également "l'acte 3" de leur mobilisation ce samedi 1er décembre.

 

Des gilets jaunes devant le centre des impôts de Troyes

Les gilets jaunes qui cherchent désormais de nouvelles formes de mobilisation, s'attaquent aux institutions. Une quarantaine de gilets jaunes ont bloqué les entrées du centre des finances publiques de Troyes ce jeudi matin retardant l'entrée des personnels et des contribuables.
A 13h30, d'autres manifestants les ont rejoints.

Parmi eux, Alain est un retraité particulièrement remonté : 
Samedi, les manifestants organisent une opération "place jaune" avec un sitting géant à 14 heures place de l'hôtel de ville de Troyes.

 

Opération péage gratuit près d'Arcis-sur-Aube

Ce jeudi matin, plusieurs gilets jaunes ont pris possession du péage de l'A26 à Torcy-le-Petit près d'Arcis-sur-Aube. Les automobilistes peuvent franchir le péage gratuitement.

 

Treize rassemblements ou barrages en Haute-Marne

En Haute-Marne, les gilets jaunes maintiennent leurs rassemblements ou barrage filtrant en différents lieux.
La préfecture de Haute-Marne en a recensé 13 à midi. Les voici : 

La police intervient devant la préfecture des Ardennes

Depuis lundi, les gilets jaunes ont installé des tentes et cabanes devant la préfecture des Ardennes. Ce jeudi matin , les policiers sont venus pour enlever les pneus et palettes. Mais les gilets jaunes sont déterminés à rester sur le site. Leur objectif : bloquer le plus longtemps possible. La veille, nous sommes allés à leur rencontre :
Pour samedi, ils appellent notamment les agriculteurs et autres professions à manifester à leurs côtés devant la préfecture.

 

Des "gilets jaunes" toujours mobilisés à Thillois, près de Reims

Le QG des gilets jaunes de Thillois est toujours en place près du rond point. Les manifestants ont aussi organisé une opération péage ouvert à Thillois.
​​​​​​​
Ce vendredi 30 novembre, ils envisagent de se rendre au Pôle de formation Pasteur à Bétheny où la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, doit se rendre en fin d'après-midi.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie