Guénange : invasion de chenilles processionnaires

Attention aux chenilles ! / © Bastien Munch - France 3 Lorraine
Attention aux chenilles ! / © Bastien Munch - France 3 Lorraine

Le secteur de Guénange (Moselle) vit actuellement une invasion pas vraiment amicale. Les chenilles processionnaires, urticantes, font leur apparition et créent de nombreux troubles cutanés, notamment en ce qui concerne les enfants.

Par Didier Vincenot

Guénange vit depuis le vendredi 25 mai 2018 un véritable cauchemar.
Il s'agit de l'invasion de chenilles processionnaires urticantes.

De peu sympathiques bestioles appelées "chenilles processionnaires du chêne".
Processions peu orthodoxes puisque leurs poils sont urticants.
Et provoquent de nombreuses allergies.

Le secteur de Guénange vit ce véritable calvaire depuis 3 ans.

Chenilles processionnaires / © Bastien Munch - France 3 Lorraine
Chenilles processionnaires / © Bastien Munch - France 3 Lorraine


Car outre le fait que les chenilles processionnaires restent dans la forêt de Guénange et posent problèmes aux promeneurs, leurs poils urticants peuvent être transportés par le vent et toucher nombre d'habitants.


Les habitants se sont manifestés

"Depuis trois ans nous subissons dans notre commune et celles environnantes des effets urticaires suite à un envahissement massif des chenilles processionnaires .

Nous avons la chance de posséder une jolie forêt verdoyante et celle-ci est envahie par des chenilles urticaires, ses effets néfastes touchent toutes les communes autour des bois

Nos enfants, nos animaux et des personnes adultes subissent à chaque saison des allergies urticaires voir plus graves dans certains cas, nous avons à plusieurs reprises saisi le maire de la commune de Guénange afin d’éradiquer les chenilles qui portent atteinte à notre population ainsi qu’a notre jolie forêt car les chenilles peuvent faire mourir nos arbres. 

Le maire à mis des nids à mésanges qui préfèrent manger autres chose que les chenilles processionnaires qui sont urticaires, des ouvriers ont coupé quelques branches qui elles sont restées sur place à terre avec les nids donc toujours volatiles.

Toute la population autour de cette forêt est porteuse de boutons, qui donne des démangeaisons et des gonflement, nous pouvons plus sortir avec ce beau temps dans nos jardins, forêts et dans la rue sans subir ces effets négatifs.
"

Et une pétition a été mise en ligne : CLIQUEZ ICI


Chenilles processionnaires / © Bastien Munch - France 3 Lorraine
Chenilles processionnaires / © Bastien Munch - France 3 Lorraine

La mairie de Guénange a pris des mesures

Face à cette calamité, la mairie de Guénange a pris certaines mesures d'urgence.

Une centaine d'arbres, particulièrement infectés, ont dû être abattus.
Des traitements manuels ont été effectués sur d'autres.

Et, comme l'ont constaté les habitants, des nichoirs à mésanges ont été installés (une mésange consomme entre 200 et 500 chenilles par jour).

Mais le problème est loin d'être éradiqué.

Après les tiques, les chenilles processionnaires.
Les sorties en forêt deviennent, avec l'apparition de la chaleur, plus problématiques.

Il est nécessaire d'observer des précautions élémentaires, comme celles par exemple de bien se couvrir le corps, pour éviter de s'exposer à ces "prédateurs" des sous-bois.




Pratique : que faire en cas de contact avec les poils urticants des chenilles processionnaires ?


Pour limiter les effets de ce contact, lisez les conseils de www.centreantipoisons.be, CLIQUEZ ICI


Sur le même sujet

Record du monde du GPS Drawing à vélo

Les + Lus