Haut-Rhin : Jean-Marie Zoellé, maire de Saint-Louis est mort du coronavirus en Allemagne

Il était dans la vie politique depuis plus de 30 ans, Jean-Marie Zoellé, le maire de Saint Louis dans le Haut-Rhin, est mort ce lundi 6 avril du covid19. Il s’est éteint à Bonn en Allemagne, où il avait été transféré le 28 mars de Mulhouse.
 

Jean-Marie Zoellé lors de la cérémonie des voeux 2019 de la commune de Saint-Louis au Forum
Jean-Marie Zoellé lors de la cérémonie des voeux 2019 de la commune de Saint-Louis au Forum © Thierry GACHON/MaxPPP
C’était une belle et franche victoire : le 15 mars dernier, Jean-Marie Zoellé remportait la mairie de la troisième ville du Haut-Rhin, pour la troisième fois et avec 84% des voix. Un plébiscite pour cet homme engagé dans la vie de sa commune dès 1989 alors aux cotés de Jean Ueberschlag. D’abord premier adjoint c’est en septembre 2011 à la démission de Jean Ueberschlag qu’il prend le fauteuil de maire avant de gagner les élections suivantes, en 2014, avec sa propre équipe.

"C'était un homme engagé, passionné par ce qu'il faisait", témoigne Bernard Schmitter, son adjoint à l'urbanisme, la voirie et aux espaces publics, et fidèle ami depuis trente ans. Ce lundi matin encore, les élus étaient réunis par visioconférence et espéraient que leur maire se remette. A la sortie de la réunion, ils apprenaient le drame, deux mois après le décès de son premier adjoint et président de la communauté de communes, Alain Girny.


Défavorable à la tenue du premier tour des municipales

Dès le lundi qui a suivi sa réélection, le maire de Saint-Louis avait déclaré sa désapprobation quant à la tenue du scrutin. Il estimait que c’était faire prendre un grand risque à la population dans un contexte aussi grave. Très proche des habitants comme du personnel de sa commune, Jean-Marie Zoellé laisse le souvenir d’un homme plein d’abnégation et très dévoué. Il était unanimement apprécié. Beaucoup d’agents se sont déclarés très émus par cette disparition. "C'était un maire ouvert, avec le contact facile et dévoué à sa ville, où il a toujours vécu, 24h sur 24, insiste Bernard Schmitter. Un élu de proximité, engagé pour le bien-vivre ensemble..."

Mort à Bonn

Jean-Marie Zoellé a d’abord été hospitalisé à Mulhouse dans un état jugé sérieux, en raison d’une insuffisance respiratoire liée au covid19. Trois jours plus tard, il a été évacué dans un hôpital allemand, le Saint Petrus de Bonn. C’est là qu’il est décédé ce lundi 6 avril. Il avait 75 ans. La mairie a mis ses drapeaux en berne, mais pour respecter le confinement, elle ne pourra mettre de registres de condoléances à disposition de la population. En remplacement, une adresse mail a été créée : hommageaumaire@ville-saint-louis.fr Jean-Marie Zoellé est le deuxième maire d’Alsace décédé des suites du coronavirus.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter