Haut-Rhin : vol de pieds de vigne dans le secteur de Kaysersberg, la profession viticole en émoi

En quelques jours, un millier de pieds de vigne ont été dérobés dans les secteurs de Kaysersberg Vignoble, Ammerschwihr et Bennwihr. L'enquête de gendarmerie est en cours mais le préjudice va au-delà de l'aspect financier, il est aussi moral.

Un millier de pieds de vigne ont été dérobés en ce début de mois de mai dans le secteur de Kaysersberg
Un millier de pieds de vigne ont été dérobés en ce début de mois de mai dans le secteur de Kaysersberg © Nicolas Goisque / MaxPPP

Anne-Cécile Hattermann reste solide mais reconnaît que son moral est un peu ébranlé. Vigneronne depuis plus d'une dizaine d'années dans le domaine familial Schmitt et Carrer à Kientzheim, elle a découvert la semaine dernière le vol de 500 pieds de vigne, du riesling qu'elle venait de planter sur deux parcelles à Bennwihr et Ammerschwihr. "La symbolique est forte, on a volé le fruit du travail de l'exploitant, ça touche évidemment n'importe quel viticulteur". 

Pour Anne-Cécile Hattermann, le préjudice n'est pas tellement financier, un pied de vigne revient environ à deux euros. "En revanche, c'est beaucoup de travail, et puis quand on plante un pied c'est pour toute la durée de sa carrière. Le préjudice est donc immédiat mais aussi sur le long terme. Et puis, à cette époque, les pépinières ont été dévalisées, pour l'instant j'ai réussi à en récupérer 250 environ mais c'est tout. Enfin, ça commence à faire tard pour replanter d'autant que la météo est contre nous. On ne peut pas planter avec cette humidité, on risquerait d'asphyxier la vigne à venir. Les conséquences vont s'étaler sur des années", déplore la jeune femme. 

un millier de plants volés en quelques jours

Des vols de pieds de vigne, la vigneronne en compte régulièrement. "Mais ce sont des petits vols, l'an dernier par exemple, 36 pieds ont disparu". Ce que confirme Jérôme Bauer de l'association des viticulteurs d'Alsace, l'AVA. "Ca arrive régulièrement en effet, mais de cette ampleur c'est hallucinant!", s'exclame le président de l'association. Parce que c'est un millier de pieds de vigne en tout, tous plantés ces dernières semaines qui ont été dérobés dans les secteurs de Kaysersberg Vignoble, Ammerschwihr et Bennwihr.

"C'est vraiment regrettable, dénonce Patrick Schiffmann, président du syndicat viticole de Kaysersberg Vignoble. Vous plantez un pied de vigne comme vous faites un enfant, d'où l'émoi suscité dans la profession. Difficile d'expliquer un tel geste mais, l'une des raisons pourrait être les maladie du bois qui touche les vignes au niveau national depuis une quinzaine d'années et qui concerne particulièrement le riesling. Il faudrait chaque année remplacer 3 à 4% du vignoble, la demande est forte, c'est pour cela que j'encourage les viticulteurs à commander chez le pépiniériste dès l'automne". 

Une enquête de gendarmerie est menée par la brigade de Kaysersberg. En tout, cinq plaintes pour vol ont été déposées. Une piste sérieuse est étudiée en ce moment par les enquêteurs. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie faits divers